Mercredi 3 mars 2038. Il est 7h30, le soleil vient

0

Simultanément aux mouvements de grève, Hôpital, Justice, Éducation, Culture crient

0

« Mal nommer un objet, c’est ajouter au malheur de ce monde », écrivait Camus en 1944. Cinq ans plus tard, George Orwell inventait la « novlangue »

« Il y a une guerre des classes, c’est un fait. Mais c’est ma classe, la classe des riches, qui mène cette guerre et qui

« Misère, misère ! C’est toujours sur les pauvres gens, que tu t’acharnes obstinément », chantait le regretté Coluche à la fin des années 70. Quarante ans

De 5 novembre en 5 novembre, les Marseillais regarderont au fil du temps leur ville changer. Aux années d’incurie succède une exigence : ni oubli,

L’automne a repris ses droits dans les ruelles de nos quartiers, se glisse entre les grilles qui barrent désormais nos rues et ruisselle sur

L’Union pour la Méditerranée est un machin institutionnel imaginé sous Chirac censé rapprocher les peuples des rives de Mare Nostrum et faire discuter les

En se rebaptisant « sciences de l’information et de la communication », la filière universitaire consacrée aux études sur les médias et le journalisme a définitivement consacré

Comme vous pourrez le constater en feuilletant ces pages, la rentrée culturelle 2019 s’avère particulièrement foisonnante, charriant son lot de festivals (Actoral, Jours et

C’est peut-être le plus grand paradoxe de Marseille : ses dirigeants ne l’aiment pas. Alors oui, ils ne manquent pas de vanter sa lumière

Sans te faire le coup de la thérapie de couple par papier interposé, je me suis dit que pour fêter la saison des amours, l’occasion est toute trouvée de faire

La faim de politique n’a jamais manqué à nos concitoyens. À deux semaines du scrutin continental du 26 mai, l’appétit vient à manquer et

Le comptage des manifestants du 1er mai nous sera ressassé. Un peu plus ou un peu moins, en chiffres romains ou arabes, ne changera

Twitter a bruissé toute la journée des annonces à venir du président censées répondre aux gilets jaunes. Sans les réseaux sociaux, nos compères têtus

Un grand débat sur la prolongation de l’emploi de nos vieux réacteurs nucléaires vous intéresserait ? Trop tard ! Une concertation publique du Haut comité pour

C’est en ces termes que Martine Vassal, présidente du Conseil départemental et de la Métropole Aix-Marseille-Provence, a exprimé son courroux suite à la dégradation

Les enfants de Marseille n’ont pas appris sur les bancs de l’école combien les mois de janvier et février 1943 ont bouleversé leur ville.

Une cinquantaine d’années durant, un industriel, Alteo, a immergé au large de Cassis des centaines de milliers de tonnes de déchets, résidus de la

Ce pouvoir croyait tout changer. Moins de chômeurs, plus d’argent, plus d’allant. Regardez mon sourire et mes belles dents. Poussant son avantage, il a

Voilà bientôt trois mois que les immeubles du 63-65-67 rue d’Aubagne se sont effondrés, causant la mort de huit de nos voisin.e.s. Que retenir

Le Ravi, le mensuel régional pas pareil dédié à l’enquête et à la satire, ne baisse jamais les bras comme le santon auquel il

Si le service presse de la Ville de Marseille nous avait habitués, ces dernières années, à une communication pour le moins minimaliste, se résumant

« Ce n’est pas la pluie. » Les mots cinglants d’une banderole hissée sur un immeuble de Noailles, à proximité de l’effondrement, ont clos

De l’intelligence artificielle, on espère une assistance permanente de la machine. Dis Siri, qui suis-je, où vais-je, à droite ou à gauche ? OK

Oligarchie : du grec ancien oligarhía, dérivé de olígos (« petit, peu nombreux ») et árkhô (« commander »). Forme de gouvernement où le pouvoir est réservé à un

Qui veut gagner des millions ? La volonté de Jean-Claude Gaudin de confier la reconstruction de 34 des 444 écoles primaires marseillaises en procédure de

De retour dans la place, quel est votre crédit social ? Imaginez que la valeur de votre vie en société se mesure avec un

Cette saison a été pleine de surprises… Avouons-le, elle n’avait pas commencé sous les meilleures auspices, on peut même dire qu’elle sentait le sapin… Qu’on s’entende, nous ne parlons pas de football, mais de votre canard bien-aimé. Alors de voir et de toucher ce spécial (f)estival(s) de 56 pages (plus un poster sur les expositions de Claude Lévêque) nous procure un sentiment de rescapés. Cela est en partie grâce à vous, à votre mobilisation durant cette campagne de financement participatif, à une conjoncture peut-être plus favorable et la fin d’un temps partiel non remplacé.
Comme promis, nous avons lancé notre nouveau site internet en début d’année. Nouveau design, nouvelle ergonomie : il en avait bien besoin. Nous avons commencé timidement nos productions vidéo (cette semaine, une interview de l’un des fondateurs du Dub Station Festival) ; on promet de continuer… à notre rythme.

Marseille, ses calanques, son port, son stade de foot. Les touristes sont enthousiastes et nous n’en sommes pas peu fiers. Mais à classer les

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10