Ventilo n° 437

du 13 au 26 novembre

EDITO

De 5 novembre en 5 novembre, les Marseillais regarderont au fil du temps leur ville changer. Aux années d’incurie succède une exigence : ni oubli, ni pardon. De la catastrophe doivent surgir des réalisations. Et adviendront des gens pour les porter. Une veillée d’armes s’est imposée

VENTILO VOUS INVITE
  • "La mer est un concept complètement ringard. C’est le pognon qui doit ruisseler, pas la flotte." En attendant son c… https://t.co/OqVkvLY81F
  • Dernières places pour "Ex Anima" de #Bartabas / #Zingaro, programmé dès demain et jusqu’au 15 décembre sur la plage… https://t.co/ggwxtgzrX3
  • #théâtre : "Des territoires (et tout sera pardonné ?)" est la conclusion d’une aventure théâtrale et humaine de six… https://t.co/ayJ6Huxijs