Ventilo n° 415

du 3 au 16 octobre

EDITO

Qui veut gagner des millions ? La volonté de Jean-Claude Gaudin de confier la reconstruction de 34 des 444 écoles primaires marseillaises en procédure de partenariat public-privé (PPP) pour un coût de plus d’un milliard d’euros s’avère farouche. Les oppositions se montrent légitimement nombreuses et particulièrement hétéroclites. Des parents et professeurs affligés au contribuable inquiet, du politique impuissant au professionnel désemparé. Le collectif Marseille contre les PPP, déjà vent debout contre le contrat de partenariat du stade Vélodrome conclu avec une filiale de Bouygues, s’organise depuis l’annonce du plan municipal. Un recours en justice déposé et un projet alternatif étayé qui affirme que le maintien en gestion publique de la rénovation serait 30 % moins onéreux. Trois cents millions d’euros de budget qui pourraient être utilement ventilés sur les quatre cents écoles aux alentours, pas en reste de besoins. Le coût total exorbitant du PPP, financé et géré par les groupes privés du BTP, n’apparaît pas immédiatement dans les comptes publics. C’est

  • Week-end décidément chargé à #Marseille, puisque le #Festival #POC vous invite dès ce soir et jusqu'à dimanche à ar… https://t.co/jqTnp0Wrg0
  • Quand les penseurs d'aujourd'hui se penchent sur l'#indifférence... La Semaine #Pop #Philosophie commence aujourd'h… https://t.co/7RTrMUqTrX
  • Rendez-vous jusqu'au 27/10 à #Marseille pour le @riammarseille, qui propose avec finesse et délicatesse un parcours… https://t.co/ftew3dW15G
  • #théâtre : après sa création la semaine passée au Théâtre du Jeu de Paume à #Aix, découvrez ce soir "Face à la mer"… https://t.co/STYHgoURQ5