Ventilo n° 450

du 15 au 28 septembre

EDITO

L’heure est aux commémorations. Et si la presse nationale se partage logiquement entre les vingt ans de ce maudit 11 septembre et les non moins douloureux souvenirs du 13 novembre 2015, ravivés par un procès d’ores et déjà historique, la rédaction de Ventilo s’apprête pour sa part à souffler ses vingt bougies. Un anniversaire que l’on n’aurait jamais vraiment pensé fêter, à vrai dire… D’autant plus quand on connaît notre histoire, commencée dans la fougue mais aussi le dénuement, et poursuivie sans relâche alors que la presse papier était, toujours plus chaque année, vouée à disparaître. Il y a vingt ans presque jour pour jour, donc, dans la foulée de la disparition du premier citynews français, Taktik, une poignée d’irréductibles « licenciés de frais » décidaient de lui donner un successeur. Et alors que les tours jumelles se retrouvaient à « Ground Zero », nous préparions le numéro zéro de Ventilo, avec de grandes ambitions mais des moyens de fortune. Pendant vingt ans, nous avons traîné nos

VENTILaudiO

Interview d’Océan par Zac Maza dans le cadre de la Journée internationale du souvenir trans à l’occasion de la présentation de sa série documentaire Océan, sur l’autoportrait intime d’un homme trans.