Ventilo n° 420

du 12 décembre au 22 janvier

EDITO

Le Ravi, le mensuel régional pas pareil dédié à l’enquête et à la satire, ne baisse jamais les bras comme le santon auquel il doit son nom. Mais il a parfois de sérieuses crampes ! C’est le cas avec les deux procès-bâillons qui nous visent. Le directeur de l’Odel Var, organisme parapublic gérant des centres de loisirs, n’a pas aimé notre travail d’investigation s’appuyant notamment sur un rapport cinglant de la chambre régionale des comptes et sur des plaintes aux prud’hommes. Une procédure bâillon, quésaco ? Le directeur de l’Odel, par ailleurs conseiller départemental LR, refuse de répondre à nos questions légitimes. Il ne réclame pas de droit de réponse à parution des articles. Il attaque directement en justice en réclamant plus de 30 000 euros. Son avocat multiplie les demandes de renvoi, faisant ainsi traîner l’instruction. Résultat ? Nos capacités d’enquêter sont entravées et une menace pèse sur la pérennité de notre titre. Malgré ces pressions, on ne se taira pas ! Le besoin de médias libres,