Ventilo n° 497

du 15 mai au 11 juin

EDITO

« Y a les mecs qui parlent, y a les mecs qui font »   À croire qu’il n’y a que les rageux, les ronchons et les conservateurs pour s’exprimer sur les réseaux sociaux, quand on voit le lynchage qu’a subi Jul après avoir enflammé le chaudron pour le lancement officiel des Jeux Olympiques. Est-ce bien mérité ? La foule était en liesse ce 8 mai dernier à l’arrivée du chanteur natif de la cité phocéenne, qui incarne un symbole fort pour les jeunes. Les valeurs d’inclusion, de diversité, de respect et la dimension populaire des JO semblent tout à fait coller avec le choix de Jul.   « Je viens te parler pour toi, toi, t'es là, tu me parles de l’autre »   La déception résiderait dans l’absence de Zizou. « C’est une histoire de multiples ratés avec Zinédine Zidane. Il n’a pas joué chez nous, il n’a pas entraîné chez nous. Il vient de chez nous, on l’aime, mais il n’est pas là », regrette le président macroniste de la Région.