Conclave à Septèmes   Cinquième édition de la grand-messe de l’Overlittérature : c’est reparti pour trois jours de festin langagier et de truculence verbale !   Un festival pour les esgourdes : mots du cru, locutions locales, expressions d’ici et de là-bas, Marseillais d’hier et d’aujourd’hui. Avant tout, libre le verbe, au

READ MORE

Du bon manger pour les neurones   Bonne nouvelle en ce début d’année agitée, la littérature va bien ! Lecteurs du dernier Musso ou du énième Marc Levy, passez votre chemin. On s’adresse ici au bouquineur responsable, celui qui aime à consommer les mots à peine cueillis, qui privilégie

READ MORE

Contrucci contre toute attente   Envouté par les sirènes de l’Overlittérature, le plus classique des écrivains marseillais nous livre sa version de la fondation de Marseille. Pas très académique…   Il connait l’histoire de Marseille sur le bout de son stylo et fait référence en la matière. Ses écrits

READ MORE

Les grandes bouches du Rhône   Septèmes-les-Vallons accueillera à nouveau les 1er et 2 avril la grand-messe((Manifestation spectaculaire visant à souder l’homogénéité d’un groupe (Larousse))) de l’Overlittérature mondiale.   C’est la fête des mots « sans colliers » et des phrases « sans queue ni maître ». Un festival biennal porté sur les fonts

READ MORE

Etre Over ou ne pas être   Grand-messe de l’Overlittérature en vue à Septèmes-les-Vallons : troisième édition du festival, trois jours de festivités diverses et variées, deux bonnes raisons de ne pas s’abstenir.   La première raison pour se précipiter à Septèmes, c’est la programmation. Comme à l’accoutumée, elle balayera

READ MORE

Job(astre) à plein temps   Une palanquée d’artistes, écrivains, comédiens, musiciens se réunit pour une soirée marseillaise, festive et débridée.   Un tiers de littérature, un tiers de comédie, un tiers de musique, et un bon tiers d’improvisation ! A l’initiative du projet et véritable chef d’orchestre de ce binz,

READ MORE

Créé en 2006 avec plus d’énergie que de capitaux, une petite maison d’édition marseillaise travaille au service d’une littérature écrite de travers et dont la seule vocation est de nous pincer les neurones.

READ MORE