L’Année prochaine de Vania Leturcq

Panorama Cinéma Belge

L’Année prochaine de Vania Leturcq

Filme, c’est du belge !

 

Pour la septième édition de son Panorama, le réseau Scènes & Cinés Ouest Provence, qui regroupe plusieurs salles autour de l’Etang de Berre, propose une immersion dans l’univers singulier du cinéma belge. Une production émergeante, où s’ancrent des histoires décomplexées pleines d’énergie, d’humour et de sensibilité, et qui n’a plus à démontrer sa vivacité.

En 2014, les films belges ont remporté cent vingt prix dans divers festivals internationaux et pas moins de dix-huit films belges francophones sont sortis en salle en France. Le Panorama concocté par l’équipe de Scènes & Cinés offre l’occasion d’assister à quelques séances de rattrapage avec Henri, le dernier film de Yolande Moreau avec Pippo Delbono, ou encore Pas son genre de Lucas Belvaux. D’autres perles du « plat pays » sont à découvrir parmi un florilège de trente-cinq longs-métrages, présentés sur dix soirées dans les cinémas de Fos, Grans, Istres, Miramas et Port-Saint-Louis-du-Rhône. Jacques Brel, avec une version rénovée de son premier film Franz, mais aussi l’enfant prodigue Joachim Lafosse (A perdre la raison) seront à l’honneur. Il se murmure que son dernier film, Les Chevaliers blancs, pourrait être en compétition sur la Croisette. Une carte blanche est donnée en sa présence à Jean-Jacques Andrien, homme de Mémoires, qui se penchera sur les classiques. Marie-Christine Barrault viendra quant à elle parler d’André Delvaux, précurseur du cinéma moderne d’outre-Quiévrain. Et Stefan Liberski, qui a récemment adapté un roman d’Amélie Nothomb (Tokyo Fiancée), offrira au public son Baby Balloon, fraîchement auréolé d’un Magritte (1)récompenses belges équivalentes des César.
Loin des sentiers balisés du cinéma social des frères Dardenne ou des comédies à succès des François Damiens ou Benoît Poelvoorde, ce panorama creuse le sillon de l’exception et s’ouvre à l’impétuosité de la création flamande via ses chefs de file avérés, Michaël R. Roskam (Bullhead) et Félix van Groeningen (La Merditude des choses), sans oublier le truculent Hasta la vista de Geoffrey Enthoven. Parmi cette production gaie, souvent bricolée, (dé)culottée, résolument bourrée de clichés et de dérision sur son propre pays, n’omettez pas le cinéma poétique de Bouli Lanners, mis en lumière par Vincent Tabouret de la revue Positif, et l’explosif Alléluia de Fabrice Du Welz. La nouvelle génération sera elle aussi présente pour deux projections en avant-première : Mélody de Bernard Bellefroid et L’Année prochaine de Vania Leturcq, déjà primés en festivals. Plus de doute, la vie est belge !

Maryline Laurin

 

Panorama Cinéma Belge : du 10 au 19/04 dans les cinémas de Scènes & Cinés (Istres, Fos-sur-Mer, Grans et Miramas).
Rens. : www.scenesetcines.fr

La programmation complète du Panorama Cinéma Belge ici

 

Notes   [ + ]

1. récompenses belges équivalentes des César