Sortir

aujourd'hui
demain
ce week-end
cette semaine
Musique Théatre et plus Danse Cabaret | Café-théatre | Humour Cirque | Arts de la rue Cinéma Expos Jeune public Divers Festivals Toutes les Sorties
Rencontres cinématographiques des droits de l’homme en Provence L’Image manquante de Rithy Panh

Rencontres cinématographiques des droits de l’homme en Provence

L’image marquante

 

Jusqu’au 22 février, les Rencontres Cinématographiques des Droits de l’Homme permettent à de nombreuses associations militant pour la dignité humaine d’investir huit salles du département, pour huit soirées spéciales en présence d’intervenants de qualité.

 

Les exploitants de salles de cinéma l’ont tout à fait compris : rares sont désormais les séances de films politiquement et humainement engagés, sans qu’elles soient proposées sans le soutien d’associations qui militent au quotidien pour la reconnaissance des droits humains, la dignité des peuples, l’accueil des migrants, et plus globalement l’émancipation des citoyens du monde broyés par la pression de l’oligarchie dominante et des ravages du tout marchand. Il arrive même de plus en plus souvent de voir les associations elles-mêmes solliciter les salles. C’est le cas pour les Rencontres Cinématographiques des Droits de l’Homme, qui investissent huit établissements pour une programmation diversifiée, où la qualité des films le dispute à la pertinence des intervenants. À l’initiative commune d’Amnesty international, du CCFD-Terre solidaire, de la Cimade, de la Ligue des Droits de l’Homme et du Secours catholique, huit films seront présentés lors de huit soirées spéciales à Chateaurenard, Aix-en-Provence, Gardanne, Istres, Marseille et Martigues. Parmi les rendez-vous particulièrement prometteurs, citons la projection du magnifique Sonita au Rex de Châteaurenard, pour une soirée sur la condition féminine en Iran et en Afghanistan, en présence de Marianne Jover de la Ligue des Droits de l’Homme, ainsi que du journaliste Jean-Claude Escaffit. Mais également le film de Rozalie Kohoutova, Jenica et Perla, à Gardanne, sur les rêves contrariés de deux jeunes filles roms, en présence de Marc Durand et Stella Anghel, Sabogal de Juan José Lozano (en sa présence) à Istres et Aix-en-Provence, ou le sublime L’Image manquante de Rithy Panh, projeté le 8 février au cinéma les Variétés de Marseille, en présence de Bertrand Guery, directeur d’Osiris, organisme de soutien thérapeutique aux victimes de torture et de répression politique. Quand autant de structures investies quotidiennement et bénévolement dans le soutien aux peuples rencontrent les meilleurs films de ces dernières années, chaque soirée vaut indéniablement le détour, la salle de cinéma reprenant le sens même de sa fonction, celui d’une fenêtre ouverte sur la marche du monde.

 

Emmanuel Vigne

 

Rencontres cinématographiques des droits de l’homme en Provence : jusqu’au 22/02 dans les Bouches-du-Rhône.
Rens. : http://rcdhprovence.fr

Le programme complet des Rencontres cinématographiques des droits de l’homme en Provence ici