Sortir

aujourd'hui
demain
ce week-end
cette semaine
Musique Théatre et plus Danse Cabaret | Café-théatre | Humour Cirque | Arts de la rue Cinéma Expos Jeune public Divers Festivals Toutes les Sorties
Festival Question de Danse à Klap If you could see me now d’Arno Shuitemaker © Hélène Boyer

Festival Question de Danse à Klap

Transcendanse

 

Klap entame la douzième édition de Question de danse avec dix premières et dix projets en cours. Sur l’idée d’un futur pluriel et pacifique, la manifestation interroge le passé et le présent dans l’idée d’un monde meilleur.

 

Dans un éternel recommencement, la danse contemporaine dessine et questionne le geste en effaçant partiellement les traces de son histoire à la manière d’une esquisse perpétuellement en cours. Cette année, le public aura l’occasion de redécouvrir le formidable If you could see me now d’Arno Shuitemaker (présenté au BNM au printemps dernier). Une ode à la transcendance où le corps sort de la pénombre dans une gestuelle proche de l’hypnose. La répétition d’un même geste est une question récurrente dans l’histoire de la danse, elle convoque le temps et son étirement pour mieux redéfinir l’infini et ramener l’homme à la condition de poussière dans l’immensité de la voix lactée. Mais la danse, c’est aussi une histoire relationnelle, ou comment le groupe se construit dans la rencontre de l’autre, laissant libre au dialogue de chacun. Ici et là, des débuts de phrase prennent une consistance qui aborde une écriture personnelle. Le corps se réinvente avec ses petits problèmes et les dissonances construisent un ensemble sensible qui façonne une poésie. Le danseur traverse son temps dans une déambulation qui ouvre des portes sur d’autres portes. Ce parcours vers l’inconnu écrit une trajectoire incertaine qui n’est pas donné à tout le monde. Mais pour celui qui ose avoir peur, un monde merveilleux se cache dans un recoin. La danse contemporaine essaie de tendre la main vers le petit homme qui se cache derrière sa timidité. Elle l’invite à monter sur scène, à exhiber sa tendresse et ses maladresses. Elle accepte mieux que quiconque les difformités parce qu’elle n’existe que dans la différence.

 

Karim Grandi-Baupain

 

Festival Question de Danse : du 28/09 au 21/10 à Klap, Maison pour la Danse (5 avenue Rostand, 3e).
Rens. : 04 96 11 11 20 / www.kelemenis.fr

Le programme complet du festival Question de Danse ici