Sortir

aujourd'hui
demain
ce week-end
cette semaine
Musique Théatre et plus Danse Cabaret | Café-théatre | Humour Cirque | Arts de la rue Cinéma Expos Jeune public Divers Festivals Toutes les Sorties
  • C’est arrivé près de chez vous | August PhotographieAtelier Seruze © August Photographies
  • C’est arrivé près de chez vous | August PhotographieE Data Observer © August Photographies
  • C’est arrivé près de chez vous | August PhotographieStudio LVM © August Photographies
  • C’est arrivé près de chez vous | August PhotographieYoung farmers © August Sander

C’est arrivé près de chez vous | August Photographie

La chambre claire

 

August Photographie, c’est une petite entreprise créée en mars 2017 par Hélène Bossy et Clothilde Grandguillot. Un long cheminement dans leurs parcours professionnels les a amenées à s’associer pour tenter l’aventure d’un studio photo itinérant qui renoue avec les belles heures du portrait et d’une lumière travaillée aux flashes.

 

La photographie est le devenu le terrain de jeu privilégié du smartphone. Chacun sa marque, mais le constat reste le même : le particulier rêve de devenir l’auteur de sa vie en photographiant de manière compulsive son quotidien, ses voyages, son entourage. Pourtant, si l’on pousse l’expérience un peu plus loin, on se rend vite compte que l’optimisation de l’écran n’a rien de comparable avec un tirage photographique que l’on prendra soin d’encadrer. Entre Instagram et Facebook, une gigantesque bibliothèque d’images tente de répertorier chacun d’entre nous, mais le cliché joue le jeu du cinéma en apparaissant et disparaissant instantanément de l’écran. Ce qui différencie le travail des grands noms de la photographie de celui de tout un chacun, c’est sa pérennisation dans le temps. La disparition progressive du négatif nous interroge sur notre rapport au passé, nous interdisant de remonter l’histoire pour retrouver des pans d’une vie oubliée. Pourtant, il faudra bien, dans cinquante ans, retrouver ces images d’aujourd’hui afin de mieux comprendre comment s’articulait notre vie d’alors. C’est certainement sur ce point que la réflexion du photographe s’articule, indépendamment d’un choix esthétique qui reste subjectif. August Photographies tire son nom du photographe allemand August Sander (1876-1964), chez qui la beauté de l’image se révèle dans son authenticité, sa justesse et l’intimité qui relie le lieu à la personne. Cette réalité documentée nous montre à travers le temps que l’histoire, le synopsis d’une époque, dégage une dramaturgie qui rend ses images puissantes et uniques. Le métier de la prise de vue s’associe au métier du tirage pour aller chercher des nuances de gris aujourd’hui inégalées. August Photographies souhaite embrasser une histoire de l’image qui renoue avec la place de l’individu face à l’objectif. Là où Harcourt a créé une lumière qui agit comme une signature, Hélène Bossy et Clothilde Grandguillot choisissent l’itinérance dans l’entreprise, les événements culturels et le in situ, afin de n’oublier personne, de créer un maillage et de se donner une chance de rencontrer les différentes couches de la société. Pour MP 2018, August photographies a choisi, dans l’esprit des cartes postales d’amoureux du début du XXe, de passer commande à des plasticiens (Zeynep Perinçek et Stéphane Leroy) pour des fonds colorés et des retouches directement sur l’image qui renouent avec une imagerie populaire. Dans les entreprises, l’absence de décor recentre la lumière sur les contours du visage et révèle la personne au-delà de ses attentes. « Les employés ne s’y attendent pas, ils apprécient d’être dirigés, il faut rendre le moment exceptionnel. Chaque portrait est offert et l’ensemble sert également de trombinoscope à l’entreprise. » La question centrale est bien de trouver un moyen de ramener la personne vers l’objectif. Un protocole qui nous éloigne du selfie et de sa pause convenue où l’intéressé s’adresse à lui-même et ne révèle finalement pas grand-chose de sa personne.

 

Karim Grandi-Baupain

Rens. : www.august-photographies.com