Sortir

aujourd'hui
demain
ce week-end
cette semaine
Musique Théatre et plus Danse Cabaret | Café-théatre | Humour Cirque | Arts de la rue Cinéma Expos Jeune public Divers Festivals Toutes les Sorties

Marseille je t’aime au Mucem et au [mac] Marseille

Mode in Marseille

 

Simon Porte Jacquemus, jeune créateur originaire de Mallemort, présente Marseille je t’aime, une double exposition qui sonne comme une jolie déclaration à la cité phocéenne. Découverte d’un autodidacte audacieux…

 

Jacquemus, ou l’enfant qui se réjouissait de jouer pieds nus sur la terre de Provence, est issu d’une famille de cultivateurs. Pas étonnant qu’il soit si attaché à ses racines, à son Sud dont il est amoureux et qu’il tenait à partager à travers une vision poétique et contemporaine.

La façon si délicate dont il sublime la cité phocéenne se retrouve dans ses créations vestimentaires. Les collections Jacquemus se découvrent comme un livre. Chacune d’entre elles porte un nom tantôt solaire, tantôt mystérieux : La Grande Motte, Les Parasols de Marseille, Le Nez rouge ou encore L’Amour d’un gitan. Un style graphique, minimaliste et féminin, à la Picasso, finement restructuré.

C’était un vaste projet que de faire honneur à la gracieuse Massilia, mais Jacquemus a réussi le pari. Il tenait à montrer au monde la beauté et l’élégance de cette muse qui l’inspire chaque jour.

Libre, humble et travailleur acharné, le styliste expose en ce moment au Mucem et au [mac], dans le cadre du Festival OpenMyMed 2017 organisé par la Maison Méditerranéenne des Métiers de la Mode, des photos venant tout droit de son téléphone portable. Il nous fait entrer dans son intimité paisible et ensoleillée en dévoilant des paysages, des membres de sa famille, des formes et des couleurs disposés sur des écrans en mosaïque. Mais aussi des vidéos tournées pendant six ans, et des sculptures avec la collaboration du photographe franco-américain David Luraschi.

Désireux de rendre accessible son univers au grand public, il déclenche les émotions avec douceur et subtilité. Le champagne et les paillettes ne font pas partie de son quotidien. Lui, c’est plutôt un jus de fruit à la main, les pieds dans l’eau.

Marchant tout droit sur le chemin du succès, Jacquemus a conquis le cercle fermé de la mode par sa persévérance et son œil, incontestablement moderne et original. Avec cet hommage à une ville qu’il sublime, on apercevrait presque Marcel Pagnol poser sa main sur l’épaule du créateur comme pour lui dire « merci »…

 

Saida Boulkaddid

 

Marseille je t’aime : jusqu’au 14/01 au Mucem et au [mac] Marseille.
Rens. : jacquemus.com/marseillejetaime