Hip-Hop Non Stop

Hip Hip-Hop Hourra !

 

Le festival Hip-Hop Non Stop sublimera notre fin d’été en proposant sa première édition du 24 au 27 août au Théâtre Silvain. Organisée par les mairies de secteur du Printemps Marseillais, le Festival de Marseille, Cinémas du Sud & Tilt et de nombreux partenaires, la manifestation a pour ambition de questionner profondément une culture peu promue bien que fortement ancrée dans la cité phocéenne.

 

 

Paru en 2005, Can’t Stop Won’t Stop – A History of the Hip-Hop Generation, est l’œuvre indispensable de Jeff Chang, introduite par Dj Kool Herc, qui retrace trente ans d’histoires, d’émergence, de rêves, de drames et du hip-hop en Amérique. L’ouvrage démontre l’aspect malléable du genre, comment son contenu a évolué au fil des décennies et dans quelles mesures il est animé par des tensions et des messages contradictoires.

Cette année, c’est la Ville de Marseille qui propose une série d’échanges sur la place du hip-hop dans la cité phocéenne, passant du terrain politique au culturel, et voulant ainsi rendre une place plus juste aux associations, collectifs et aux lieux de diffusion liés à cette culture trop longtemps ignorée par les institutions locales…

Plusieurs tables rondes ont été programmées, dont une première fin juin à l’espace Hypérion autour de la danse, de sa structuration et sa transmission. Une deuxième à la Mairie des 1/7 interrogeait les enjeux de la professionnalisation du style graffiti. Le 7 juillet prochain, une troisième sondera les rôles et évolutions des studios de musique, à nouveau à Hypérion.

Va-t-on faire avancer la tendance, toujours dans la bonne direction ? Voici la toile de fond de ces débats. L’institution publique souhaite-t-elle mieux soutenir nos artistes, nos espaces et notre créativité ? Le panel de sujets s’avère large et le débat profond, porté par plus d’une soixantaine de structures qui éveilleront les consciences de cette culture pacifiste : « Peace, Love, Unity, Knowledge and Having fun ! », scandait en rythme le pionnier Afrika Bambaataa, dont le slogan sera repris par James Brown.

À partir du 24 août, le festival s’implantera au Théâtre Silvain et démarrera une programmation musicale avec Élodie Rama, Oy ou Yugen Blakrok : autant d’énergies nouvelles qui électriseront la foule ! Au-delà de nombreuses battles, fresques, ateliers et débats, Cinémas du Sud & Tilt projettera en clôture le documentaire de Gilles Rof et Daarwin Marseille Capitale du rap (2020) et le film Hip-hop Stories de Queen K (2011). Les énervés du Twerkistan se chargeront de l’after.

Tout un programme… et des engagements à saluer !

 

Zac Maza

 

Hip-Hop Non Stop : du 24 au 27/08 au Théâtre Silvain (Chemin du Pont, 7e).

Rens. : www.festivaldemarseille.com/fr/fr/programme/hip-hop-non-stop
et www.hiphop-nonstop.com

En partenariat avec : le Festival de Marseille, Cinémas du Sud & Tilt, Urban Prod, l’AMI, We Present, Marseille Zulu Alliance, Bijoutier, le Makeda, Créscène 13, Compagnie Organon, Compagnie Hylel, Start’Up, Baham Arts, le Molotov, Kif Kif Art & Co, Horizon Beatume, Seek, Al Iman Staff, Hypérion, B-Vice, L’Affranchi, Twerkistan