Rencontres d'Averroès

26e édition des Rencontres conçues par Thierry Fabre et produites et organisées par Des livres comme des idées, sur le thème "Fin(s) de la démocratie ? Entre Europe et Méditerranée" : tables rondes, rencontres, radio live, danse et concert

Longtemps la démocratie a été un modèle politique à construire et un horizon nécessaire à atteindre, est-ce toujours le cas aujourd’hui ? Ne sommes-nous pas entrés dans un temps, ou une époque, d’inquiétude démocratique ? Quelles sont, au fond, les origines de la démocratie ? S’agit-il d’un modèle européen ou d’une norme universelle ? La démocratie serait-elle la « fin de l’histoire », comme cela a été écrit, notamment après la chute du mur de Berlin en 1989, ou plus simplement la fin d’une histoire ? Quelles relations entre peuple et démocratie ? Révolutions, contestations et crises de la représentation sont au cœur des débats politiques contemporains, entre Europe et Méditerranée. Assiste-t-on à un affaissement voire à un achèvement du projet démocratique, ou au contraire à son possible renouveau ? Quelles leçons tirer des soulèvements au Soudan et en Algérie ? Comment apprécier la portée des mouvements nationaux-populistes au lendemain des élections européennes ? Quels avenirs, en fin de compte, pour la démocratie entre les deux rives de la Méditerranée ?

Autant de questions posées et de débats lancés à l’occasion de cette édition 2019 des Rencontres d’Averroès à Marseille, autour de quatre tables rondes.

TNM La Criée
Du 14 novembre au dimanche 17 novembre 2019
0/5/30 €
Rens. 04 84 89 02 00
www.rencontresaverroes.com
30 quai de Rive Neuve
13007 Marseille
04 96 17 80 00

Article paru le mercredi 13 novembre 2019 dans Ventilo n° 437

Rencontres d’Averroès 2019

Que demandent les peuples ?

 

Entre révoltes populaires et « démocratures », le glas a-t-il sonné pour la démocratie entre les deux rives de la Méditerranée ? Telle est la problématique de la vingt-sixième édition des Rencontres d’Averroès, articulées autour de quatre tables rondes de haute volée et ponctuées d’interventions artistiques à l’avenant.

  Alors que depuis plusieurs mois, les Algériens descendent dans les rues pour réclamer un réel système démocratique libéré des arcanes de la corruption, que le printemps arabe battu son plein dans les années 2010, que l’Europe fête la chute du mur de Berlin et, avec elle, celle de la dictature en Allemagne de l’Est, que reste-t-il du vent qui a soufflé la célébration de la démocratie des deux côtés de la Méditerranée ? Après l’espérance d’une refondation politique en Europe et sur les berges du bassin méditerranéen, les régimes autoritaires ont repris place dans certains pays arabes et la montée de l’extrême droite dans les pays européens est plus que palpable. Les Rencontres d’Averroès se proposent justement cette année de se pencher sur la question de la(es) fin(s) de la démocratie en Europe et en Méditerranée, entre « révolutions, contestations et crises de la représentation ». Imaginées par l’inoxydable Thierry Fabre et portées par l’association Des livres comme des idées, les Rencontres nous invitent, dans un voyage aussi temporel que géographique, à repenser nos modèles politiques à travers quatre tables rondes. Le concept de démocratie est-il universel ? À bout de souffle ? Le pouvoir du peuple est-il vraiment exercé par et pour le peuple ? Et, surtout, comment analyser le désir des peuples d’être gouvernés par une forme politique plus autoritaire qu’elle ne peut l’être actuellement ? Autant de questions qui seront abordées par des intellectuels de tout poil (historiens, politologues, philosophes…) pour multiplier les points de vue et offrir des débats passionnés. Des interludes artistiques viendront apporter une touche de légèreté et ponctuer le sérieux des discussions. Mohamed Kacimi et Manon Worms rendront ainsi hommage à Kateb Yacine en mettant en voix des entretiens que le romancier a donnés au cours de sa vie, les sonorités métissées du Cri du Caire et Médéric Collignon nous hypnotiseront en nous faisant entrer dans la transe des peuples avides de liberté, avant que le Trio Joubran ne fasse résonner en nous le son de l’ancestral oud, instrument aux couleurs de la Méditerranée. Mais on ne peut mettre à l’honneur la politique sans céder la parole aux jeunes, membres actifs des révolutions méditerranéennes et acteurs en puissance d’un monde où la démocratie tremble. Ils auront ainsi, eux aussi, leur mot à dire lors du parcours Averroès Junior (ciné-débat, rencontre, parcours musée à la Vieille Charité…), conçu afin d’éveiller et de sensibiliser les consciences aux questions sous-jacentes de la liberté des peuples. Qu’adviendra-t-il de la démocratie des deux côtés de la Méditerranée ? Nul ne le sait, mais les Rencontres d’Averroès peuvent nous éclairer en mettant la culture et la réflexion historique au service d’une question qui nous concerne tous : dans quel monde souhaitons-nous vivre ? Du 14 au 17 novembre, ce ne sont pas seulement les spécialistes et intellectuels qui pourront parler, le public pourra lui aussi s’exprimer sur la réalité qu’il vit ou qu’il souhaite vivre. Car lors des Rencontres, le spectateur devient acteur : un bel hommage rendu à la démocratie, le « pouvoir du peuple ». Alors qu’en Europe nous vivons sur les ruines de la république romaine et de la république athénienne, ne sommes-nous pas enclins à vivre une ère austère pour la liberté et le pouvoir des peuples ? À l’aube des élections municipales et du premier changement de maire marseillais depuis vingt-quatre ans (!), les Rencontres d’Averroès sonnent comme un coup de gong, nous invitant à nous interroger sur la forme de pouvoir que nous souhaitons voir s’exercer dans la cité phocéenne, au carrefour de l’Europe et de la Méditerranée.  

Nina Cornée

 

Rencontres d’Averroès : du 14 au 17/11 au TNM La Criée (30 quai de Rive Neuve, 7e).

Rens. : 04 84 89 02 00 / www.rencontresaverroes.com

Le programme complet des Rencontres d’Averroès ici