Ciné Plein Air

24e édition de l’événement proposé par Cinémas du Sud & Tilt. Projections gratuites en plein air à la tombée de la nuit. Pour plus de confort, n’oubliez pas vos chaises ou vos coussins.

Depuis plus de 20 ans, tout au long de l’été, Ciné Plein-Air Marseille propose un itinéraire cinématographique sur une quinzaine de sites, emblématiques ou plus secrets, de la cité phocéenne.

Les séances sont gratuites et ouvertes à tous.

De juin à septembre, les spectateurs sont invités à découvrir un film, mais aussi profiter d’un moment de convivialité autour d’un pique-nique, en famille ou avec des amis.

Avec sa programmation exigeante et accessible, Ciné Plein-Air Marseille joue la carte de la cinéphilie la plus large : films de répertoire, films d’auteur, films grand public, séances de rattrapage, films du monde…

Marseille
Du 10 juillet au vendredi 27 septembre 2019
Entrée libre. Gratuit. Réservation obligatoire via le site https://seances-speciales.fr/ pour les séances dans les musées
Rens. 04 91 91 07 99
https://seances-speciales.fr/
13000 Marseille

Article paru le mercredi 3 juillet 2019 dans Ventilo n° 432

Les festivals de ciné en plein air

Libre d’images

 

Pour la saison estivale, de nombreuses propositions de projections en plein air explosent aux quatre coins du territoire, instants uniques et enchanteurs propres à réunir devant un même film tous les publics de la société. Une dynamique qui s’est largement étendue ces dernières années, pour notre plus grand plaisir. Petit tour d’horizon non exhaustif.

  S’il est une époque durant laquelle les beaux jours ne rimaient pas, ou peu, avec cinéma, force est de constater que nous avons changé d’ère : non seulement l’été est devenu une période appréciée des distributeurs pour la sortie de films attendus en salle, mais surtout, l’image s’anime dorénavant hors de ce cadre, sous les étoiles, pour investir en plein air tout le champ de l’espace commun. Renouant avec le charme des premiers pas du cinéma ambulant, les propositions de projections en extérieur sont devenues légion, pour le plaisir d’un public divers, et chaque parcelle du territoire redessine désormais le cadre même de l’image, où se reflètent tous les chants du Monde. À commencer par la cité phocéenne, au sein de laquelle la fine équipe de Cinémas du Sud & Tilt distille depuis de nombreuses années une programmation bigarrée et pertinente, réussissant haut la main l’exploit de réunir tous les publics. Jusqu’à fin septembre, Ciné Plein Air investira la plupart des arrondissements de la ville avec plus d’une vingtaine de séances gratuites, proposant les grandes pages cinématographiques de ces dernières années (La Tortue rouge de Michael Dudok de Wit, Phantom Thread de Paul Thomas Anderson, Parvana de Nora Twomey, L’Île aux chiens de Wes Anderson, La Jeune Fille sans mains de Sébastien Laudenbach…), mais également une sélection toujours bien sentie des beaux films du répertoire, de Pierrot le fou de Godard à Satyricon de Fellini, en passant par Où est la maison de mon ami ? d’Abbas Kiarostami ou l’inoxydable King Kong de 1933, voire la belle soirée de courts et moyens métrages, ou l’immense En rade d’Alberto Cavalcanti, pour une séance unique avec le festival Zones Portuaires et le Musée d’Histoire de Marseille. Chaque projection est un moment rare, de plaisir collectif et d’humanisme du geste. L’humain sera d’ailleurs le sujet de la nouvelle thématique de Belle & Toile, neuf films projetés sur le toit-terrasse de la Friche la Belle de Mai. Un cadre urbain exceptionnel qui a concouru au succès de ces séances particulièrement prisées, et qui offrira cette année l’occasion de (re)découvrir une poignée d’œuvres savoureuses, de Metropolis de Fritz Lang à Llévate mis amores d’Arturo González Villaseño, en passant par Les Nouveaux Sauvages de Damián Szifron, Discount de Louis-Julien Petit ou Get Out de Jordan Peele. D’autres villes de la région s’inscrivent dans cette belle dynamique de séances sous les étoiles, à l’instar d’Aix-en-Provence, dont la seizième édition de son festival de cinéma en plein air, Les Instants d’été, propose une sélection aussi raffinée et pertinente que les années précédentes, comme en témoigne la programmation des incontournables — et somptueux — J’ai même rencontré des Tziganes heureux d'Aleksandar Petrovic, Senso de Luchino Visconti, La Piscine de Jacques Deray ou The Rider de Chloé Zhao. Un peu plus à l’ouest, Martigues sera également de la partie dans ce feu d’artifice d’images animées sur le territoire, avec son Été au ciné, résolument tourné vers une programmation grand public, mais d’où se dégageront quelques moments prometteurs, telle que la séance du fameux Toni de Jean Renoir — le fleuron cinématographique de la cité martégale, tourné dans la ville et ses alentours — en présence d’Alain Bergala, ou le Live at Pompeii des Floyd. Citons également, à quelques encablures de là, à Arles, la belle initiative du Festival Phare, qui investit le somptueux Théâtre Antique pour un festival consacré aux courts-métrages, avec une programmation exigeante, vivifiante, en partenariat avec l’école de cinéma MoPA. Last but not the least, un saut de puce dans le département du Var, et vous voilà arrivés dans le charmant village de Cotignac, illuminé chaque été par le festival Les Toiles du Sud, qui, dans un cadre résolument magnifique, offre une programmation fort variée, oscillant entre le classique (la soirée ciné-concert sur Charlie Chaplin avec l’Orchestre de l’Opéra de Toulon) et les avant-premières (Chambre 212 de Christophe Honoré, Perdrix d’Erwan Leduc, Fahim de Pierre-François Martin-Laval…).  

Emmanuel Vigne

 

  • Belle & Toile : jusqu’au 8/09 à la Friche La Belle de Mai (41 rue Jobin, 3e). Rens. : www.lafriche.org

  • Les Toiles du Sud : du 19/07 au 22/08 à au Théâtre du Rocher (Cotignac). Rens. : les-toiles-du-sud.com

Le programme complet de Ciné Plein Air ici

Le programme complet de Belle & Toile ici

Le programme complet des Instants d’été ici

Le programme complet d’Un été au ciné ici

Le programme complet du Festival Phare ici

Le programme complet des Toiles du Sud ici