Le Souffle d'Avignon

Cycle de lectures proposé par les Scènes d'Avignon dans le cloître du Palais des Papes

Les Scènes d'Avignon (Théâtre Du Balcon Avignon, Théâtre des Carmes André Benedetto, Théâtre du Chêne Noir, Théâtre Chien Qui Fume et le Théâtre des Halles) vous proposent un cycle de lectures du 16 au 23 juillet.

Intitulé "Le souffle d'Avignon", il comportera quatorze lectures animées par une cinquantaine de comédiens. L'idée est de faire entendre des textes contemporains, neuf seront d'ailleurs inédits, mais aussi d'être solidaire avec les artistes ; beaucoup d'entre eux auraient dû être programmés dans nos théâtres cet été.

"Et surtout, surtout, disons à nos enfants qu’ils arrivent sur terre quasiment au début d’une histoire et non pas à sa fin désenchantée."
Ces mots d’Ariane Mnouchkine, prononcés au début de cette crise sanitaire, sont d’une générosité et d’une humanité bouleversantes. Plus que jamais, cette espérance est vitale, et nous voulons croire qu’elle est également à l’origine de la création du festival d’Avignon par Jean Vilar. C’est ce qui nous parait si émouvant dans ce projet de lectures théâtrales, cette volonté de préserver coûte que coûte le souffle et l'esprit des origines.

Palais des Papes
Du 16 juillet au 23 juillet 2020
Entrée libre sur réservation au 04 90 85 00 80 ou à contact@theatredubalcon.org
www.scenesdavignon.com
Place du Palais
84000 Avignon
04 90 27 50 00

Article paru le mercredi 15 juillet 2020 dans Ventilo n° 443

Le Souffle d’Avignon et Un Rêve de Cour au Palais des Papes

Après l’annulation du Festival d’Avignon — dont on ne mesure pas encore l’étendue des conséquences, assurément dramatiques —, on aurait pu penser que la cité des papes se transformerait cet été en belle endormie sous le cagnard de Provence. C’était sans compter sur les Scènes d’Avignon et le In lui-même, qui entendent faire résonner le spectacle vivant dans l’écrin du Palais des Papes. La première structure, qui réunit cinq théâtres permanents de la ville (le Théâtre du Balcon, le Théâtre des Carmes, le Chêne Noir, le Chien qui fume et le Théâtre des Halles), propose ainsi une semaine de lectures dans le cloître du Palais, histoire de faire entendre des textes contemporains, mais aussi pour soutenir les artistes participants, qui auraient pour la plupart dû se produire sur leurs scènes cet été. On pourra notamment y entendre les mots de Mateï Visniec, André Benedetto, Léonore Confino ou encore Rémi de Vos, avec une clôture en apothéose autour des textes de Serge Valletti inspirés d’Aristophane. Le Festival d’Avignon met quant à lui à profit cette période si particulière pour revenir sur sa riche histoire, notamment par la diffusion de captations de spectacles dans la Cour d’honneur du Palais. Une occasion unique de (re)voir des moments marquants de la manifestation, du monumental Inferno de Romeo Castellucci d’après La Divine Comédie de Dante (2008) à l’époustouflante Médée campée par Isabelle Huppert dans la tragédie d’Euripide mise en scène par Jacques Lassalle (2000), en passant par la troupe de la Comédie-Française réinterprétant Les Damnés sous la houlette d’Ivo van Hove (2016). Sans oublier des pièces chorégraphiées par les incontournables Anne Teresa De Keersmaeker (Cesena, 2011) et Joseph Nadj (Asobu, 2006), ou encore l’audacieuse création Ici-bas orchestrée par Sonia Bester et Olivier Mellano, donnant à entendre les mélodies de Gabriel Fauré par quinze interprètes d’aujourd’hui, parmi lesquels Dominique A, Katerine, Jeanne Added et Hugh Coltman (2018).

CC

Le Souffle d’Avignon : du 16 au 23/07. Rens. : 04 90 85 00 80 / www.scenesdavignon.com

Un Rêve de Cour : jusqu’au 25/07. Rens. : 04 32 74 32 74 / https://festival-avignon.com/

Le programme complet du Souffle d’Avignon ici

Le programme complet d’Un Rêve de Cour ici