Festival PAC - Provence Art Contemporain

12e édition de la manifestation proposée par le réseau PAC : expositions, conférences, soirées, performances, concerts...

Dès sa première édition en 2009, le Printemps de l’Art Contemporain devient un rendez-vous incontournable. Il réunit les expositions, performances, événements et installations des musées, galeries, centres d’art et de tous les membres du réseau, rejoints à cette occasion par une programmation associée.
Toute structure organisant un projet en Provence peut y participer, qu’elle soit basée ou non sur le territoire, et que son activité principale soit ou non liée aux arts visuels : la diversité des propositions est une marque de fabrique du PAC.
À côté des vernissages, qui constituent les temps forts du festival, le public a l’occasion de prendre part à des événements exceptionnels dans l’espace public ou dans des lieux étonnants qui se visitent alors sous un regard nouveau.
Si le festival donne la part belle aux artistes d’ici, la création internationale y occupe une place importante.
Les artistes ont ainsi l’occasion de montrer leurs travaux les plus récents, mais également de faire visiter leurs ateliers aux publics professionnels.

Des visites guidées et commentées, à pied ou en bus, permettent de profiter de clefs de lecture pour approfondir les démarches des artistes et commissaires. Le temps d’une soirée ou d’une journée, les participant·e·s peuvent ainsi découvrir plusieurs propositions réunies et présentées par notre équipe de médiation.

En 2020, à l’occasion de la biennale internationale Manifesta, et suite à la crise sanitaire du Covid-19, le festival ajoute deux nouvelles cordes à son arc, au travers d’un cycle de conférences destinées à repenser le rôle de l’art dans un monde changé, et d’un programme de commande d’installations et de performances dans des sites patrimoniaux confié à 6 artistes.

Galeries du réseau PAC
Du vendredi 28 août au dimanche 11 octobre 2020
Entrée libre
Rens. 09 50 71 13 54 / contact@p-a-c.fr
https://p-a-c.fr/le-festival
13000 Marseille

Article paru le mercredi 15 juillet 2020 dans Ventilo n° 443

Festival PAC

PAC d’attraction

Au mois d’août, le PAC se réinvente, reportant le printemps en été, et pas que ! Dans le « monde d’après » version art contemporain, on change de nom : le réseau Marseille Expos devient Provence Art Contemporain, englobant un territoire plus vaste et donc plus divers. Mais, au-delà de cette nouvelle identité, que nous réserve la fameuse pétillante, exigeante et tentaculaire manifestation culturelle ?

  Un cycle de conférences Après avoir été isolés du monde physiquement et mentalement, il est temps de raviver la flamme de la pensée, via des discussions, des débats, des rencontres et surtout une pluralité de discours. Philosophes, artistes, critiques, commissaires d’exposition et directeurs de structures sont invités à se rencontrer pour une infusion d’idées tournées vers l’avenir. Quel est le rôle de l’art ? À quoi servent les artistes ? Autant de questions très basiques mises à mal pendant l’épisode Covid. Qu’aurions-nous fait pourtant sans livre, sans film, sans musique et sans art pendant le confinement ? Nouvelle corde à l’arc du PAC pour cette édition 2020, les cycles de conférences font de la manifestation une réelle tribune de réflexion sur le rôle de l’art. Le monde a changé, changeons le monde. Un rendez-vous ? Influence, une conversation menée par l’artiste Alexandre Gérard et l’association Emprise, le 17 septembre à 19h, suivie d’un apéritif dinatoire (réservation conseillée).   Parler, oui. Faire aussi ! Des commandes d’installations dans l’espace public Il y a encore quelques mois, sortir était un luxe et la notion d’espace public n’était plus qu’une réalité complexe. Les commandes d’œuvres d’art dans l’espace public témoignent d’un soutien véritable à la jeune création et induisent une réappropriation visuelle des lieux par ses habitants. Parmi toutes les propositions du PAC 2020, on retiendra celle du duo Forlane 6 Studio, formé par Hortense Le Calvez et Mathieu Goussin, dont l’installation Persévérance, une fiction marine, prendra place dans le bassin du J4 (sous la passerelle reliant le MUCEM au fort Saint-Jean). À l’aide d’un canot de 1936 servant de radeau pour des sauvetages sur des yachts, les deux artistes réactualisent une curieuse embarcation datée de la fin du XVIIIe siècle. Un étonnant navire interrogeant les transitions énergétiques d’une époque à l’autre. Plusieurs navigations performatives autour de Marseille auront lieu, à suivre, à vivre !   Des temps forts : la biennale Manifesta Unique biennale européenne itinérante, Manifesta fait les beaux jours de l’art contemporain depuis 1990 en investissant une ville différente tous les deux ans. Et pas n’importe laquelle, une ville d’accueil servant de prototype pour réfléchir aux problématiques du monde à venir. Pour sa toute première édition française, Manifesta choisit Marseille pour repenser les relations entre culture et société. Belle intuition ! L’ambition du projet est d’organiser des manifestations culturelles dont l’objectif n’est pas seulement de fêter un moment, mais de construire pour un impact sur le long terme, via un concept innovant : le commissariat inclusif. Le nous plus fort que le je, marqué symboliquement par des « traits d’union » artistiques.   Et si l’on peut pas tout voir : des coups de cœur, en deux mots - Printed chez Tchikebe : Jean-Luc Moulène, Julien Prévieux et Anne-Valérie Gasc, le trio qui imprime tout ce qui est liquide sur tout ce qui est plat. La sérigraphie se libère de toute contrainte technique et artistique. Puissant. - Des Architecture(s) au Centre Photographique Marseille : Valérie Jouve, papesse de l’évocation de nos manières d’habiter le monde, dessine des architectures sur nos corps, nos villes, nos forêts. Douce alchimie des figures et des espaces, pour un monde d’images uniques. - Io Burgard et Yoan Sorin : chez OÙ lieu d’exposition pour l’art actuel, les deux artistes nous invitent dans une drôle d’agence de voyage avec comme leitmotiv : l’évasion. Festif, sans idée fixe, follement imaginatif. - Be water my friend à la Galerie Territoires Partagés : Laurent Le Forban emprunte son titre à une célèbre phrase de Bruce Lee. Le genre de philosophie zen dont on a toujours besoin. Empty your mind !  

Lou Grenier Jardin

 

Festival PAC : du 28/08 au 11/10 à Marseille.

Rens. : 09 50 71 13 54 / https://p-a-c.fr/le-festival

La programmation complète du Festival PAC ici