Warning: setcookie() expects parameter 3 to be integer, float given in /home/journalv/www/wp-content/themes/magazinevibe/framework/modules/blog/blog-functions.php on line 957
10 ans de Born Bad Records > le 13 au Cabaret Aléatoire et le 18 au Théâtre du Merlan - Journal Ventilo
JC Satan © Alan Kerloc'h

10 ans de Born Bad Records > le 13 au Cabaret Aléatoire et le 18 au Théâtre du Merlan

Déjà dix ans. Dix ans que le rocker chevronné Jean-Baptiste Guillot, bobosse du label Born Bad, sème le trouble dans le paysage musical et underground français. L’aventure a débuté en 2006 quand JB (Wizz) a tendu la main aux arsouilles de Frustration (ex-Teckels), des militants d’une cause juste qui ont su déboulonner avec hargne et majesté l’héritage post-punk britannique. Depuis, nombre racailles à guitare ont été tamponnées par l’enseigne, des Catholic Spray à Yussuf Jerusalem, Marietta, Feeling of Love ou, plus récemment, les très brillants Villejuif Underground. Bobosse affectionne également les formations mignardes à synthé, et a réédité depuis plusieurs bijoux des années folles : la compile BIPPP, Guerre Froide, Cha Cha Guitri ou encore les débuts insolents de Stephan Eicher. S’il a fait grandir bon nombre de rockers, le label a également su prouver qu’il ne s’interdisait aucune limite. Mais une chose est sûre, l’écurie Born Bad ne porte pas de Doc Vegan. Pour célébrer sa dizaine à Marseille, le label a choisi les groupes qui lui ont donné cette teinte si particulière et qui continuent de le faire évoluer : Frustration, JC Satan, Usé et Group Doueh & Cheveu. La vraie ballade d’errants heureux.

JF

www.bornbadrecords.net