Sortir

aujourd'hui
demain
ce week-end
cette semaine
Musique Théatre et plus Danse Cabaret | Café-théatre | Humour Cirque | Arts de la rue Cinéma Expos Jeune public Divers Festivals Toutes les Sorties
Le collectif Hors Cadre Le Triangle mérite son sommet de Florence Pazzottu

Le collectif Hors Cadre

Sortie de route

 

Le collectif Hors Cadre s’inscrit dans la longue tradition hexagonale d’un rassemblement de réalisateurs indépendants. Soucieux de participer à ouvrir le débat autour de la création cinématographique hors des sentiers battus de l’industrie dominante, ses membres nous donnent rendez-vous aux Variétés pour une grande soirée, suivie par un week-end complet à l’Eden-Théâtre autour de l’indépendance.

 

Certes, le cinéma n’est plus à un paradoxe près. Mais au-delà, ce qui se dessine aujourd’hui s’apparente plus à un principe d’aberration qu’au simple dysfonctionnement. Nous l’avons fréquemment évoqué dans ces colonnes : la bonne santé du cinéma hexagonal (création, production, diffusion) est institutionnellement clamée à longueur d’études. Or, la réalité est toute autre. La diversité en salles est toute relative, et le sentiment reste prégnant d’une création jacobine peu aventureuse, sous le règne de l’entre-soi. Il est légitime aujourd’hui de s’interroger sur la capacité du cinéma à se renouveler, à imaginer les forces créatrices qui le conduiront vers de nouveaux chemins de traverse. En ce sens, les expériences alternatives offrent un regard particulièrement précieux, malheureusement peu pris en compte. Hors du contexte festivalier, l’exploitation cinématographique classique ne laisse que peu d’espaces aux nouvelles aventures. Marseille peut pourtant se targuer d’alimenter ces questionnements, sous les coups de boutoir des nombreux collectifs qui animent la ville, comme Film Flamme, l’ARSE, les Films de Force Majeure ou, aujourd’hui, le groupe Hors Cadre. Ce dernier, fraîchement créé, propose un premier rendez-vous au cinéma Les Variétés en présence d’intervenants, où il sera question de films à voir et à penser, dans leurs multiples étapes. Conscient d’un contexte à réinventer, ce collectif de cinéastes indépendants affiche sa volonté « d’animer le débat sur les difficultés de diffusion de ces films réalisés en dehors du cadre des productions traditionnelles. » Neuf courts et moyens métrages — dont les opus de Florence Pazzottu, Julien Sicard ou Jonathan Trullard —, ouvriront en images la soirée, suivis d’un débat en présence, entre autres, des réalisateurs Régis Sauder et Kiyé Simon Luang, et de Linda Mekboul, directrice événementielle des Variétés. Cette pensée partagée ne s’arrêtera pas en si bon chemin et trouvera un écho dès le lendemain à l’Eden-Théâtre de La Ciotat, pour un week-end lui aussi consacré à cette volonté de résistance qui anime bon nombre de cinéastes indépendants. Une riche occasion de nous questionner sur un art que les esprits les plus funestes ont déjà déclaré éteint.

Gaby Leuvielle

 

  • Soirée Hors Cadre : le 23/04 au Variétés (37 rue Vincent Scotto, 1er).
    Rens. : 09 75 83 53 19 / www.cinemetroart.com
  • Cycle « Etre indépendant au cinéma : une volonté de résistance ? » : du 23 au 26/04 à l’Eden-Théâtre (Boulevard Georges Clémenceau, La Ciotat).
    Rens. : 04 42 83 89 05 / www.edencinemalaciotat.com
Le programme complet du cycle « Etre indépendant au cinéma » ici