Vieux Molière que jamais

Vieux Molière que jamais

« On dit : “Molière, quel visionnaire !” Non, il a juste dit un truc sur sa société et on n’a pas progressé depuis. On se rassure sur le fait qu’on est modernes, mais en fait, peut-être qu’on est tous des cons et qu’on n’a pas évolué ! »

Alors que l’on célèbre les 400 ans du plus célèbre des dramaturges français, on peut en effet s’interroger, à l’instar de l’humoriste Haroun (1) dans une interview accordée au magazine Society en 2019 : Molière et modernité vont-ils (encore) de pair ? Et, surtout, l’être humain a-t-il vraiment évolué depuis le baptême de Jean-Baptiste Poquelin le 16 janvier 1622 ?

Molière était moderne à n’en pas douter. Il fut même l’un des premiers à créer le buzz en alimentant habilement la querelle sur L’École des femmes, cette pièce qui, déjà, dénonçait l’absurdité du patriarcat.

Quant à l’homme contemporain, est-il si moderne que cela ? La bourgeoisie, les petits marquis et les Tartuffe sont encore légion aujourd’hui, dans les ministères et les partis politiques plus particulièrement.

Et, à en juger par le défilé des médecins sur les plateaux des chaînes info depuis le début de la pandémie, on peut légitimement penser que la profession — ou, plus précisément, son ton professoral — n’a pas tant changé depuis les six pièces que lui a consacrées le dramaturge.

Quant aux pratiquants de l’évasion fiscale, ne seraient-ils pas les Harpagon du XXIe siècle ?

Sans compter le triste record français de consommation de médicaments en Europe, qui pourrait nous amener à penser que l’hexagone est peuplé de malades imaginaires.

Quelle époque exactement décrivait Molière quand il écrivait que « Dans le siècle où nous sommes, on ne donne rien pour rien » ? Ne prédisait-il pas la folie victimaire amplifiée par les réseaux sociaux quand il disait que « Le scandale du monde est ce qui fait l’offense » ?

On le laissera donc volontiers conclure : « Qui se sent morveux se mouche » (et fait un test antigénique).

 

CC

 

 

Notes
  1. En tournée cette semaine dans nos contrées, l’humoriste sera également dans nos colonnes très prochainement.(())