Sortir

aujourd'hui
demain
ce week-end
cette semaine
Musique Théatre et plus Danse Cabaret | Café-théatre | Humour Cirque | Arts de la rue Cinéma Expos Jeune public Divers Festivals Toutes les Sorties
Raphaëlle Paupert-Borne à La Compagnie, à l’Hôtel de Gallifet & à la Galerie Béa-Ba Raphaëlle Paupert-Borne - La Montagne des nuées © Sébastien Arrighi

Raphaëlle Paupert-Borne à La Compagnie, à l’Hôtel de Gallifet & à la Galerie Béa-Ba

Inter-pôles

 

Après une soirée de projections de ses films au Gyptis, l’artiste Raphaëlle Paupert-Borne, mettant en œuvre différents médiums, expose actuellement à la Compagnie films, dessins et peintures. Un geste rare qui fait de la peinture et du cinéma les deux faces d’une même pièce.

 

Le 28 mars dernier, le cinéma le Gyptis de la Belle de Mai présentait deux films de l’artiste-cinéaste Raphaëlle Paupert-Borne, L’Abeille de Déméter et Marguerite et le dragon. La Montagne des nuées, son exposition en cours à la Compagnie, nous ouvre le champ d’une trajectoire artistique rare et intelligente, où les va-et-vient entre cinéma et peinture, l’un alimentant l’autre, offrent un champ/contrechamp des plus passionnants. Ce geste quasi chorégraphié permet, dans un élan funambulesque, de rassembler ces deux pôles, et de pénétrer les interstices qui, dans l’espace alors ouvert, se dévoilent à l’artiste, et par rebond, à nous-mêmes. Actuellement en cours de finalisation de son prochain opus Abel et Caïn, Raphaëlle Paupert-Borne expose (donne à voir le temps du faire) dessins et peintures, transcendés alors en acteurs de l’œuvre filmique. Ce dispositif lui permet ainsi de travailler entre deux temporalités, l’instant présent et l’histoire. Très proche du collectif Film Flamme du Polygone Étoilé — nous ne cesserons jamais de le dire : l’un des lieux essentiels où se fait, se pense, se montre le cinéma —, l’artiste a produit certaines de ses œuvres lors d’une résidence du collectif à Port-de-Bouc, dans ce territoire empli de contradictions visuelles de l’ouest marseillais. Soulignons enfin que le travail remarquable de Raphaëlle Paupert-Borne est également exposé à l’Hôtel de Gallifet d’Aix-en-Provence, et sera au centre d’une exposition à la galerie phocéenne Béa-Ba, à l’occasion du Printemps de l’Art Contemporain. Autant d’occasion de découvrir la pluralité d’un geste artistique où l’image-temps s’inscrit dans la sublimation des choses de la vie ordinaire.

 

Emmanuel Vigne

 

  • La Montagne des nuées : jusqu’au 14/04 à La Compagnie (19 rue Francis de Pressensé, 1e).

    Rens. : 04 91 90 04 26 / www.la-compagnie.org

  • Giornata: jusqu’au 5/05 à l’Hôtel de Gallifet (Aix-en-provence).

    Rens. : 09 53 84 37 61 / www.hoteldegallifet.com

  • Que se passe-t-il encore ? : du 4/05 au 9/06 à la Galerie Béa-Ba (122 rue Sainte, 7e).

    Rens. : 09 67 25 68 89 / galerie-bea-ba.com

En (sa)voir plus : http://documentsdartistes.org/artistes/paupert-borne/repro.html