PechaKucha #16 à la Cabane du Roucas

PechaKucha #16 à la Cabane du Roucas

expo--pecha-kucha.jpg

Tchatche pêchue !

Pour sa seizième édition et ses quatre bougies à souffler sur Marseille, la PechaKucha (1) d’été vous réserve une soirée qui vous fidélisera à sa cause : une diffusion rythmée et des regards croisés sur une dynamique viable, engagée et contemporaine.

Créé en 2003 par le cabinet Klein Dytham Architecture dans la capitale japonaise, ce réseau festif rassemble architectes, designers et graphistes, en se posant comme règle de présentations nocturnes « 20 images x 20 secondes pour 6 minutes 40 par projet ». La tribu a essaimé son concept de par le monde et compte désormais quatre cents groupes, sous l’agrément de l’organisation PechaKucha Tokyo, participant ainsi à une plateforme internationale de créateurs indépendants ouverte à des domaines pluridisciplinaires.
Sur notre territoire, Sarah Carrière-Chardon en est la commissaire instigatrice : elle souligne l’approche professionnelle d’un partage d’inspiration et de mise en avant des talents sélectionnés « donnant rendez-vous quatre fois par an mais pas toujours au même endroit, pour aller au-devant de tous les publics. » Une programmation autour de jolies rencontres (en partenariat entre autres avec l’Alliance Française des Designers ou Videospread) qui aura pour prochain cadre la Cabane du Roucas « pour une Pecha la tête dans les étoiles et les pieds dans l’eau… Encore une belle fournée avec autant d’interventions arty comprenant une douzaine de créateurs invités. Apéro, danse, archi, design et graphisme seront présents et, à partir de 23 heures, les Dj’s de Virgo Music passent au platines. » A noter : dans la continuité de la session d’avril, des sérigraphies produites par Tchikebe seront vendues au profit de la reconstruction d’une école à Sendai.

Marika Nanquette-Querette

PechaKucha #16 : le 25 à la Cabane du Roucas (plage Gaston Defferre, avenue Georges Pompidou, 8e). Rens. www.pechakuchanight.fr

Notes
  1. L’onomatopée nippone (à prononcer « petcha koutcha ») signifie « Son de la conversation »(())