Sortir

aujourd'hui
demain
ce week-end
cette semaine
Musique Théatre et plus Danse Cabaret | Café-théatre | Humour Cirque | Arts de la rue Cinéma Expos Jeune public Divers Festivals Toutes les Sorties
  • <em>La Tribu des Idées</em>, le magazine familial DIYLa Tribu des Idées
  • <em>La Tribu des Idées</em>, le magazine familial DIYLa Tribu des Idées - Le gâteau poisson chocolat sans lactose

La Tribu des Idées, le magazine familial DIY

Il y a ceux qui regardent, ceux qui agissent et ceux… qui construisent en famille ou entre petits et grands. Les loisirs créatifs peuvent ainsi contribuer à l’évolution de l’enfant. Encore faut-il le savoir. Un nouveau magazine édité depuis Aubagne, La Tribu des Idées, fait le pari de nous l’apprendre.

 

Des bibliothèques fabriquées avec des tabourets, des fauteuils assemblés avec des palettes ; voilà quelques exemples de DIY. Mais, au fait, de quoi parle-t-on ici ? Le DIY, ou Do It Yourself, que l’on pourrait traduire par Fais-le toi-même (sinon personne ne le fera pour toi), est une tendance bien répandue aujourd’hui dans les médias et les grandes enseignes de bricolage et décoration. Elle proviendrait des États-Unis si l’on en croit des sources wikipédiesques à moitié crédibles. Une certitude en tout cas, cela permet à ses pratiquants de se révéler créateur et bricoleur de plusieurs dimanches. Reconnaissons aussi que c’est un bon moyen de faire des économies en échange d’un don de sa personne tout à fait acceptable.

Quelques idées reçues ont fait de ce mouvement l’apanage de la gent masculine, qui serait la seule à pouvoir manipuler de gros outils de bricolage. Une image bien machiste et oh combien erronée. Non seulement tout le monde est capable de planter des clous, comme des choux, et nul besoin de construire une maison à base de boîtes de conserve pour faire du DIY. De petits objets utiles et/ou ludiques suffisent. Enfin, la création n’est pas réservée au solitaire, elle peut être partagée en famille. D’autant plus lorsque le DIY permet de développer la créativité, l’apprentissage des erreurs, la solidarité dans le partage des tâches chez les enfants.

Forte de constat et du fait qu’il faut s’adapter à l’ère du numérique, Virginie Ratto a eu l’idée de lancer, avec les éditions imaginaires basées à Aubagne, un « magazine familial du DIY » dédié aux enfants et aux « adultes qui vivent et/ou travaillent auprès d’eux », complémentaire d’un site internet. Avec un titre comme La Tribu des Idées, la créativité et l’esprit ludique sont évoqués d’emblée. Le credo ? Vivre avec son temps ne signifie pas cultiver le zapping et ne regarder que des images et s’arrêter de lire ou construire. Inciter les lecteurs à prendre le temps est aussi l’objectif du magazine. Tout comme nous serions prêts à patiemment revoir plusieurs fois des vidéos en ligne pour comprendre comment bien réaliser une recette de cuisine, nous sommes aussi amenés à faire des aller-retours entre site internet et magazine pour télécharger et imprimer des patrons sur le premier et lire le mode d’emploi sur le second. L’interactivité est donc un autre mot clé de ce projet. Comme quoi, numérique et papier peuvent bien s’entendre finalement.

Côté média, Virginie n’est pas une novice. Journaliste de formation avec un bagage professionnel bien rempli par quelques années chez un éditeur, cette maman d’un enfant de trois ans, qui animait déjà un blog sur « les loisirs créatifs adaptés au domaine de l’enfance », a souhaité mêler une professionnalisation de sa pratique de blogueuse et son amour du papier. C’est ainsi qu’est né La Tribu des Idées. Du moins son projet. Car de l’idée à sa concrétisation, il a fallu franchir les étapes du dépôt du statut de la société d’édition, du choix de l’imprimeur, du format, du maquettiste, de la prise de contact avec les intervenants, de la rédaction, et de la diffusion, nationale s’il vous plaît.

Le résultat est un magazine trimestriel de plus de 80 pages, sur un format original entre format A4 et livre de poche, qui mêle actualités de sites et blogs bien choisies, idées de DIY émanant de blogueuses (mobiles pour enfants, gâteau original ou encore boucles d’oreilles à confectionner pour soi ou pour maman), dossier central, en l’occurrence pour ce premier numéro les raisons de l’importance de créer avec l’enfant, et des focus sur des blogueuses créatives. Le tout emballé dans des couleurs douces, à même de calmer les enfants les plus turbulents.

Tout n’est pas non plus rose pour autant au premier abord. D’un côté, les lecteurs pourront être surpris par le nombre de publicités présentes. Mais le magazine doit bien vivre et ces encarts sont toujours en lien avec l’esprit du magazine ; libre à chacun d’aller ou pas sur les sites indiqués. D’un autre côté, il est étonnant de constater que le magazine s’adresse à la famille et à ceux et celles qui sont proches des enfants par leur métier alors même que seules des femmes sont mises en avant. Virginie s’en défend, expliquant que le lectorat sera probablement en majorité féminin et que les blogueurs parentaux sont surtout des blogueuses. À ceux qui écoutent, ou plutôt qui lisent cet article, de prouver le contraire et faire des propositions au magazine. La porte de cette Tribu leur est ouverte selon Virginie.

 

Guillaume Arias

 

La Tribu des Idées est un magazine trimestriel disponible en kiosque depuis le 21 mars, édité par les Éditions Imaginaires.

Rens. : www.latribudesidees.fr