Elsa Dessarps – 2D et demi

Elsa Dessarps – 2D et demi à la Fondation Vacances Bleues

L’art montre son jeu

 

Lauréate 2013 du Prix de l’Ecole Supérieure d’Art et de Design Marseille-Méditerranée, Elsa Dessarps transforme la Fondation Vacances Bleues en aire de jeu.

 

L’époque est aux prix et aux concours. Le milieu de l’art contemporain n’échappe pas à la règle, cherchant à récompenser « le meilleur » en contribuant peut-être à attiser une compétition entre artistes naturellement bien assez rude. Mais la vie d’artiste, c’est se soumettre, ad vitam æternam, au jugement d’autrui… On se souvient pourtant qu’en d’autres temps, l’art ne se soumettait pas aux récompenses, et que les accrochages sous l’égide de Marcel Duchamp par exemple se faisaient par ordre alphabétique, avec pour mot d’ordre « Ni jury, ni récompense ».
Elsa Dessarps est l’heureuse lauréate du prix de l’ESADMM (1)Le Prix de l’Ecole Supérieure d’Art et de Design Marseille-Méditerranée est destiné à faire la promotion d’un artiste à la sortie de sa formation artistique en le faisant profiter d’une expérience professionnelle dans différents lieux culturels marseillais, en l’accompagnant dans sa démarche artistique, et en lui donnant — autant que possible — une opportunité de se faire connaître tant au niveau national qu’international., véritable tremplin pour amorcer le parcours d’un étudiant dans le monde de l’art. La jeune artiste présente dans l’atelier de Vacances Bleues une série d’œuvres attestant de sa jubilation à créer, combinant la construction et le jeu. La première étape de ses sculptures — récupération et détournement des objets trouvés — n’échappe pas à cette règle : il faut que l’acte demeure ludique. A partir de cette matière première, l’artiste s’engage dans un processus de création intuitif enclin aux changements de cap et aux accidents. Elsa Dessarps parle de « bricolage cognitif » : « Le bricolage cognitif enclenche une réflexion logique mais oublie un pan entier d’informations nécessaires au succès. Il en résulte un échec, que j’apprivoise et recherche sans arrêt dans mon travail. » Ses sculptures sont le résultat d’un processus intellectuel non rigide, ouvert à toutes les potentialités formelles et plastiques. Elles laissent ainsi la part belle à l’inattendu dans une société qui ne jure que par le principe de précaution…
Les sculptures issues de la série 2D et demi, assimilables à des bas-reliefs contemporains, sont de beaux exemples de sculptures pièges à la Spoerri, accumulations des restes d’une petite aire de jeu en trois dimensions (jouets, objets et vêtements) capturés dans une housse mise sous vide et fixant la scène jusqu’à dégonflement… Chaque élément peut être imaginé dans une configuration nouvelle, semblable à une brique de Lego. La sculpture Background, qui flotte au milieu de l’espace de Vacances Bleues, affirme ainsi, dans son économie de matière et d’assemblage, une humilité bien réconfortante…

Céline Ghisleri

 

Elsa Dessarps – 2D et demi : jusqu’au 3/01/2014 à la Fondation Vacances Bleues (32 rue Edmond Rostand, 6e).
Rens. 04 91 00 96 83 / fondation@vacancesbleues.fr

 

Notes   [ + ]

1. Le Prix de l’Ecole Supérieure d’Art et de Design Marseille-Méditerranée est destiné à faire la promotion d’un artiste à la sortie de sa formation artistique en le faisant profiter d’une expérience professionnelle dans différents lieux culturels marseillais, en l’accompagnant dans sa démarche artistique, et en lui donnant — autant que possible — une opportunité de se faire connaître tant au niveau national qu’international.