Ecrans Voyageurs – Rabah Ameur Zaïmeche au Cinéma Le Méliès

Dans l’œil de Rabah

Cinéaste français aux multiples casquettes, d’acteur à producteur, Rabah Ameur-Zaïmeche fait escale à Port-de-Bouc pour la quatrième session d’Ecrans Voyageurs. Focus sur un réalisateur au talent brut et révélateur des imperfections de notre société.

Avec quatre films, vingt-six nominations dans divers festivals et deux récompenses (1)Prix Louis Delluc du meilleur premier film pour Wesh, Wesh, qu’est ce qui se passe et Prix de la Jeunesse de la sélection officielle à Cannes (catégorie Un Certain Regard) pour Bled Number One , Rabah Ameur-Zaïmeche se positionne comme l’une des grandes découvertes du cinéma français des années 2000. Invité d’honneur de la quatrième session du cycle Ecrans Voyageurs, manifestation pilotée par Tilt en partenariat avec MP 2013 et Cinémas du Sud, il y présentera son travail au Cinéma Le Méliès de Port de Bouc. « C’est un cinéaste qui a vraiment des choses à dire, nous sommes ravis de l’accueillir », s’enthousiasme Emmanuel Vigne, directeur du cinéma bien connu dans ses pages…
Brut, parfois rugueux, le cinéma de Rabah Ameur-Zaïmeche puise sans doute toute sa force dans sa capacité à s’exprimer sans demi-teinte, sans faire de concessions. « Il est réellement puissant dans son cinéma. Il dit des choses sur la société, de façon pertinente, sans fioritures. Rabah est authentique, il n’est pas englué dans une certaine vision du cinéma français », poursuit Emmanuel.
Ses films, diffusés en intégralité pendant ces deux jours, traitent aussi bien des problèmes sociaux que de la place de l’homme dans l’espace urbain. « Il y a une réelle cohérence entre le cinéma de Rabah et Port-de-Bouc. C’est une ville portuaire qui a été très touchée lors de la fermeture de l’activité du port. La ville est profondément attachée aux problèmes sociaux et le public, assez difficile. Les projections qui fonctionnent le mieux sont celles sur les luttes. »
Compagnon d’aventure dans Les Chants de Mandrin, le réalisateur Jacques Nolot rejoindra Rabah pour une carte blanche. « Il s’agit d’un personnage incroyable, tout comme Rabah. Et si au premier abord, leurs univers n’ont rien en commun, on trouve tout de même des ponts entre leurs cinémas, forts et originaux. C’est une vraie rencontre de cinéastes et l’on espère que leur travail déclenchera des réactions auprès du public. »

Aileen Orain

Ecrans Voyageurs – Rabah Ameur Zaïmeche (MP 2013) : les 9 et 10/03 au Cinéma Le Méliès (12 rue Denis Papin, Port-de-Bouc).
Rens. 04 42 06 29 77  / ecransvoyageurs.blogspot.fr

Notes   [ + ]

1. Prix Louis Delluc du meilleur premier film pour Wesh, Wesh, qu’est ce qui se passe et Prix de la Jeunesse de la sélection officielle à Cannes (catégorie Un Certain Regard) pour Bled Number One