Carbonero

Conte électro de et par Sylvie Paz et Nicolas Cante. Dès 7 ans. ¡ Performance en français et en espagnol ! Dans le cadre du cycle de créations "Espace des possibles" consacré aux nouveaux mondes et aux nouveaux imaginaires qui pourraient s’ouvrir à nous après la crise sanitaire

L’artiste Sylvie Paz et l’électro-acousticien Nicolas Cante créent ensemble un Conte électro, rejoint dans cette aventure par le musicien Lucas Aniorte. Entre performance musicale et création sonore, les artistes bâtissent ensemble ce Conte né de leurs souvenirs et de leur imagination. Accompagné des dessins de Catherine Burki projetés en direct, le spectacle évoque la complicité entre Sylvie Paz et son grand-père espagnol, républicain, exilé politique, féru d’écriture surréaliste. Unis autour du monde des rêves, ils en débattaient en famille au petit-déjeuner.
 
Le récit onirique des deux personnages principaux – la petite fille Amapola et son grand-père Mariano – nous mène dans un paysage de déserts de Castille et de châteaux en Espagne. D’autres personnages incarnent les forces du mal, dont le mystérieux Carbonero et son associé El Pintor.
 
Comment réinventer le monde ? Monde refuge, paysage sonore, villes imaginaires ou réinventées : les souvenirs réels ou imaginés ne constituent-ils pas un merveilleux support à la créativité, à l’envol de l’imaginaire ?

 

Chanteuse, auteure et compositrice, Sylvie Paz puise son inspiration dans ses origines andalouses et méditerranéennes et forge sa voix au regard des traditions de ces territoires. Chanteuse, elle écrit et interprète des chansons et des textes pour elle-même et pour d’autres (Barrio Chino, Radio Babel Marseille, Diwan de Mona/Putumayo, duo Zoppa avec Kalliroi Raouzeou, BO documentaires avec Hakim Hamadouche). Elle a co-composé et co-créé le groupe jazz-flamenco La Ultima. Elle s’associe à la pianiste contemporaine Nathalie Negro (Piano & co) pour produire le Banquet des Sources avec Bruno Allary. Elle est membre de la Cie Rassegna. Elle s’intéresse à la création sonore et à la question du récit de soi en podcast (Le fil de soi). Elle joue dans le quintet vocal Les Dames de la Joliette. Elle a écrit divers articles pour des revues liées à la Méditerranée (Méditerranée Magazine) et a publié en 2001 un polar, Méfi (Éditions Écailler du Sud). Elle a réalisé en 2018, 2019 et 2020 trois ouvrages illustrés de berceuses (Auberceuses, édités par le Festival Villes des musiques du monde). Elle est artiste associée à la région des Hauts-de-France (projet CLEA de fin janvier à juin 2022). Elle collabore avec l’écrivain Faïza Guène sur la mise en musique du livre La Discrétion (Édimbourg 2022 / Oran 2022 / Oh les beaux jours 2023).

 

Pianiste et musicien électronique, Nicolas Cante est diplômé du Conservatoire d’Aix-en-Provence en jazz en 2001, et diplômé d’État en musiques actuelles amplifiées en 2004. Ses expérimentations musicales l’emmènent dans les sphères du jazz, de la pop, de la musique improvisée ou de la musique électronique. Depuis 2009 il sort plusieurs albums et joue en live ses divers projets sous le nom de Mekanik Kantatik ou Improvisium. Il développe aussi de nombreuses collaborations artistiques dans les domaines de la danse, du théâtre de rue, du ciné-concert ou d’autres pratiques contemporaines.

 

Sylvie Paz : chant, conte et composition 
Nicolas Cante : voix, claviers et composition 
Lucas Aniorte : guitare, basse, percussions 
Catherine Burki : dessins 
Christine Richier : création lumière 
Jérôme Bouvène : son 
Ysis Delisle : technique 
Solea Garcia-Fons : voix de la sorcière
Aurélie Guermonprez : costumes
Yvette Mechkak et Denia Aniorte-Paz : mise en couleur des dessins
Le bal interprété par Akram Manry, Celine, Fakria, Elsa de Lou Cantou

Mucem - Auditorium
Le samedi 15 janvier 2022 à 17h
4/6/8 €
www.mucem.org
7 promenade Robert Laffont
13002 Marseille
04 84 35 13 13