" /> " /> " /> agenda - Journal Ventilo

Festival Jean Rouch "Hors les murs"

Carte blanche au Festival du film ethnographique, à travers une sélection de créations documentaires primées ces dernières années

Le Mucem invite le Festival international du film ethnographique Jean Rouch à s’arrêter dans ses murs, pour une sélection de films primés qui témoigne du regard original que les chercheurs et les réalisateurs portent sur nos sociétés.
L’occasion d’embarquer pour des destinations proches et lointaines, de découvrir un foisonnement de thèmes sociétaux, de portraits inoubliables, d’univers personnels et singuliers. L’ensemble dessine une programmation unique offrant l’occasion de faire découvrir gratuitement à un large public toute la vitalité et la diversité d’une production documentaire qu’on ne peut voir ailleurs.

Chaque film est suivi d’une discussion avec son auteur, et avec des intervenants de référence sur le sujet.
Pour la seconde fois depuis 2020, le Festival est associé au Salon des écritures alternatives en sciences sociales (Focus).


Organisé en partenariat avec le Comité du film ethnographique.
En collaboration avec l’IRD et l’IMéRA, avec la participation deLa Fabrique des écritures innovantes (EHESS / Centre Norbert Elias) et de la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme.

Mucem - Auditorium
Du 9 juin au 12 juin
Entrée libre
Rens. 04 84 35 13 13
www.mucem.org
7 promenade Robert Laffont
13002 Marseille
04 84 35 13 13

Article paru le mercredi 25 mai 2022 dans Ventilo n° 465

Festival Jean Rouch « Hors les murs »

Rouch profond

 

Du 9 au 12 juin, en entrée libre, le MuCem nous propose un nouvel hors les murs du Festival Jean Rouch, éminente manifestation qui explore depuis quarante ans les écritures du film ethnologique. Neuf documentaires rares à découvrir sans tarder !

    Créé en 1982 par le cinéaste et ethnologue Jean Rouch, le festival éponyme consacré aux films ethnologiques traverse depuis près de quarante ans toutes les formes de récits, et leur évolution, du lien étroit entre cinéma et réel, tout en laissant une grande part, au sein de cette science humaine, aux diverses pistes de recherches. La manifestation pose clairement, par ailleurs, la question de l’anthropologie visuelle : or n’est-elle pas, dans les champs scientifique, sémiologique et narratif, intimement liée à l’existence même de l’image en mouvement ? Il n’y a alors que quelques pas à franchir pour affirmer que toute œuvre filmique est par essence anthropologique. C’est alors dans le geste de programmation que les subtilités s’affirment. Depuis plusieurs années, et ce pour le plus grand plaisir du public phocéen, les équipes du Mucem, en collaboration avec le Comité du film ethnographique, l’IRD, l’IMéRA, La Fabrique des écritures innovantes et de la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme, délocalisent l’événement pour une série de projections gratuites dans l’auditorium du musée national. Du 9 au 12 juin, neuf documentaires rares seront ainsi projetés, accompagnés d’échanges en présence de nombreux intervenants. À commencer par Bariz (Paris). Le temps des campements, de Nicolas Jaou, qui retrace les luttes d’exilés pourchassés, installés dans le quartier de La Chapelle à Paris. Suivront Les Trois Disparitions de Soad Hosni de Rania Stephan, passionnante plongée dans l’univers de cette immense star du cinéma égyptien que fut Soad Hosni, Gagner sa vie de Pascale Maria et Philippe Crnogorac, le fameux Holgut de Liesbeth de Ceulaer, œuvre emplie d'un souffle presque mythologique qui explore l’humanité et son histoire au cœur du permafrost sibérien, Black Hole. Pourquoi je n’ai jamais été une rose d’Emmanuel Grimaud et Arnaud Deshayes, Arguments d’Olivier Zabat, Voyage à Maiori d’Anouk Baldassari-Phéline, Il était une fois… les délices du petit monde de Joseph Péaquin, touchant documentaire qui nous accompagne au fil des saisons d’un petit village du Val d’Aoste, et Delta Park de Karine de Villers et Mario Brenta, documentaristes majeurs. Outre, dans un premier degré de lecture, l’ouverture au monde que nous propose cette belle programmation, nous retrouvons dans cette sélection une matière à penser des plus enthousiasmantes.  

Emmanuel Vigne

 

Festival Jean Rouch « Hors les murs » : du 9 au 12/06 au Mucem (7 promenade Robert Laffont, 2e).

Rens. : www.mucem.org

Le programme complet du Festival Jean Rouch « Hors les murs » ici