Clown(e)s Not Dead

6e édition du Temps fort clown proposé par le Pôle Jeune Public, cette année mettant particulièrement les femmes clown à l'honneur

Après cinq éditions subversives, grinçantes et indéniablement drôles, il nous semblait important d’aller encore plus loin ! Et qui de mieux que des femmes clownes pour nous bousculer un peu plus, pour aiguiser notre regard et notre rire, pour nous embarquer sur des chemins jamais encore explorés ?

 

« Ce n’est pas facile de faire rire en tant que femme. Les gens sont mal à l’aise de rire d’une femme qui s’amuse à être ridicule même si c’est bien fait. »

— Roxanne de Bruyn – la clowne Greta

 

Dans le savoir populaire ainsi que dans l’imaginaire collectif, le clown est une figure masculine. Une femme clown ça ne coule pas de source. Ce n’est pas ce à quoi on s’attend quand on nous parle de clown et pourtant elles sont là, elles ont mille choses à dire (et à montrer) et elles n’ont pas froid aux yeux.

Dans le Var
Du 2 décembre au 18 décembre 2021
8/24 €
Rens. 0800 083 224
https://www.le-pole.fr
83

Article paru le mercredi 24 novembre 2021 dans Ventilo n° 455

Clown(e)s Not Dead

À l’instar de Tendance Clown à Marseille, le Pôle du Revest-les-Eaux propose depuis 2015 de dépoussiérer l’image de ces personnages qui, à l’opposé des clichés qu’on leur accole souvent, se nourrissent de la provocation et de l’irrévérence pour refléter l’âme humaine. Et parce que, « après cinq saisons subversives, grinçantes et indéniablement drôles, il semblait important d’aller encore plus loin », le temps fort de la Saison Cirque Méditerranée met cette année les femmes clownes à l’honneur, histoire d’explorer de nouveaux chemins et d’aiguiser notre regard. La facétieuse Arletti (l’incroyable Catherine Germain) de la compagnie l’Entreprise sera bien sûr de la partie avec Le 6e jour, variation aussi poétique que drôle autour de la Genèse. Madame Françoise (Roseline Guinet), et Jacky Star (Charlotte Saliou) iront aussi de leurs conférences, la première avec Alpha-bête, une leçon de choses ponctuée de dérapages linguistiques, la seconde avec un discours pour le moins décalé sur L’Élégance et la beauté. Foucade et son solo « cru et sucré », Hélène Ventoura et ses tentatives de faire Ami-ami avec tout le monde, la fildefériste Marie Molliens et Camille Perrin, alias Le Pollu, seul représentant masculin ici confronté aux Arts ménagés, complètent cet irrésistible tour de clown(e)s varois.

CC

 

> du 2 au 18/12 dans le Var

Rens. : www.le-pole.fr

Le programme complet de Clown(e)s Not Dead ici