MIDI Festival

Indie pop/rock & électro. Lives & dj sets. 17e édition. 
• Ven. 22/07 de 18h30 à 1h : Carlos Loverboy + Ottis Cœur + Sadandsolo + Jacques + Alewya
• Sam. 23/07 de 18h30 à 1h : Yunè Pinku + Gwendoline + Wesley Joseph + Squid + Alex Cameron
• Dim. 24/07 de 15h à 17h : Faux Real + Concert suprise
• Dim. 24/07 de 18h30 à 1h : Ethan P.Flynn + Tonstartssbandht + Sad Night Dynamite + Fishbach 

Depuis 2005, le MIDI Festival imagine et conçoit un événement musical singulier axé sur la découverte,sous le soleil de la French Riviera... Pour sa dix-septième édition, les 22, 23 et 24 juillet prochains lesfestivaliers retrouverons 3 soirées de concerts sur le site archéologique d’Olbia, un lieu emblématique quiaccueille le MIDI Festival depuis 2019 et en est devenu l’un des atouts principaux.

 

Cette année encore le MIDI festival investira cette cité antique qui exhibe ses vestiges à quelques mètres de la plage de l’Almanarre. Afin de permettre à nos festivaliers de découvrir plus en profondeur celieu d’exception, des visites guidées seront proposées à ceux qui le souhaitent chaque matin pendant toute la durée du festival.
Un dimanche après-midi à la Fondation Carmignac sur l’île de Porquerolles sera également organisé.

 

Le vendredi 22 juillet, c'est le touche-à-tout SADANDSOLO(rappeur, beatmakeur, graphiste, monteur) avec son flow ralenti et ses productions déroutantes qui rejoindra la programmation de ce 17ème MIDI Festival.  

L'artiste singulière irlando-malaisienne YUNÈ PINKUpropose une musique en équilibre stable entre l'euphorie et l'introspection, l'urgence de vivre et l'anxiété...  
Elle se produira le samedi soir, sur la scène d'Olbia.
 
Avec également  ALEX CAMERONTONSTARTSSBANDHTSQUIDJACQUES
FISHBACHFAUX REALOTTIS COEURALEWYA
SAD NIGHT DYNAMITEETHAN P.FLYNNWESLEY JOSEPH
GUENDOLINEet CARLOS LOVER BOY

Site archéologique Olbia
Du 22 juillet au 24 juillet
25 €. Pass 3 jours : 60 €
https://www.midi-festival.com/
Route de l'Almanarre
83400 Hyères

Article paru le mercredi 6 juillet 2022 dans Ventilo n° 467

Les festivals pop

Festiv’été

 

Après un heureux et foisonnant début d’été, la saison des festivals de « musiques actuelles » se poursuit beaucoup plus tranquillement pour les amateurs de pop au sens large. Focus sur les quelques rayons de soleil qui viendront illuminer leurs nuits.

    S’étaient-elles donné le mot ? Les structures programmatrices de festivals de « musiques actuelles » (rock, pop, hip-hop et électro, pour faire bref) ont en majorité joué leurs partitions au printemps et en début d’été, des mastodontes Marsatac et Delta aux varois Pointu et Moko (ex-Rockorama), en passant par Le Bon Air ou le Yeah ! à Lourmarin. Mais si les manifestations d’envergure en la matière tendent à se faire rares au fur et à mesure de la montée des températures, certains évènements devraient permettre aux amateurs du genre de contenter leur soif de pop au sens large. À Marseille, on se dirigera naturellement au sommet de la Friche pour les soirées On Air. Ouvert à toutes les esthétiques musicales, le toit-terrasse sera le théâtre de quelques rendez-vous incontournables avec vue imprenable, des préludes d’Utopia Festival (prévu fin septembre) les 9 juillet et 3 septembre à la programmation concoctée par l’AMI et Jamais d’Eux Sans Toi (Garçons Fragiles, Luufa et Crams, le 2/09), de la soirée italienne dans le cadre du festival Ciao Moka (avec Mari Lanera, White Mary et Emmanuelle, le 23/07) à la collab’ entre Bi:Pole et Kouss-Kouss (les 26 & 27/08 avec, entre autres, Vanda Forte, Jantes et Mystique), du cinquième anniversaire de la joyeuse Famille Maraboutage (le 22/07) au retour du petit prodige Johan Papaconstantino (avec Goldie B, le 30/07), de la nouvelle scène hip-hop marseillaise La Frappe soutenue par Marsatac (avec Dirlo, le 6/08) aux expérimentations stimulantes proposées par l’Embobineuse (Elvin Brandhi et C_C, le 13/08). Dans l’incroyable écrin du Théâtre Silvain, à deux pas de la mer, le collectif Borderline fêtera quant à lui ses dix ans en grandes pompes, en compagnie de Lewis OfMan, Mr Giscard, Souleance et Dombrance. Si les mélomanes pop des Bouches-du-Rhône ne manqueront pas le tour de France proposé par le 6Mic à Aix, sans oublier de faire quelques Escales du Cargo au Théâtre antique d’Arles (avec notamment Pete Doherty, Chilly Gonzales, Selah Sue, Ibeyi…), le voyage vers l’Internationale indie les conduira immanquablement dans le Var. D’abord à Grimaud, dans l’enceinte idyllique des Prairies de la Mer, pour l’affiche comme toujours alléchante de Plage de Rock, qui nous promet de belles nuits (gratuites, s’il vous plaît) en compagnie de Curtis Harding, Baxter Dury, MYD ou Papooz. Puis à Hyères pour le désormais incontournable Midi Festival, qui s’empare du site archéologique d’Olbia (et de la Fondation Carmignac) pour une édition sous le signe de l’hédonisme avec, entre autres, Jacques, Alex Cameron, Fishbach et une flopée d’artistes à découvrir (Faux Real, Otis Cœur, Sad Night Dynamite, Yunè Pinku…). Il est à parier que les fans d’électro passeront pour leur part une grande partie de leur été dans le Vaucluse, où s’enchaîneront les rendez-vous à forte teneur en BPM, du Green Fest à Avignon (avec Ofenbach, Feder, Étienne de Crecy…) à l’immense teuf bon enfant Insane Festival à Apt (avec Orelsan, Angerfist, Infected Mushroom, Nina Kravitz, Irene Dresel, Ascendant Vierge…), en passant par le Kolorz à Carpentras (avec Jeff Mills, Marina Trench, Mézigue…) et Résonance à Avignon encore (avec Dj Oil, Maraboutage, Coccolite, GrandBrothers…). L’été sera chaud.  

CC