Un air de danse #1 - Cap au Sud

1ère édition du festival de danse proposé par le Ballet Preljocaj

Le Ballet Preljocaj imagine cet été un temps fort danse à Aix-en-Provence. Une programmation en plein air (Parc Jourdan, Théâtre de l’Archevêché, Cité Beisson) et au Pavillon Noir, qui répond avant tout à l’envie de se retrouver après de longs mois, éloignés des plateaux, mais aussi au désir de réunir et de mettre en avant les artistes de la région. Un événement placé sous le signe de la fraternité. Pour se revoir… enfin !

 

Autre dates/lieux

Aix-en-Provence
Du 12 juillet au 8 août
0/9/25 €
http://www.preljocaj.org/
13100 Aix-en-Provence

Article paru le jeudi 1 juillet 2021 dans Ventilo n° 449

Un air de danse #1 – Cap au Sud

Danse cité

 

Pour célébrer l’été et le plaisir de se retrouver, le Ballet Preljocaj s’échappe de son beau Pavillon Noir pour aller prendre l’air, en bonne(s) compagnie(s), dans divers lieux d’Aix-en-Provence.

    L’objectif de ce temps fort imaginé par le ballet aixois est double : retrouver son public après de longs mois éloignés des plateaux, et mettre en avant des artistes de la Région. À commencer par les voisins du Ballet National de Marseille qui, sous la houlette du révolutionnaire triumvirat (La)Horde, présenteront un programme à l’image de leur nouvelle direction : inclusif, décloisonné et pluriel. Oscillant entre urbain et contemporain, voguing et classique, le programme présenté au Parc Jourdan (le 28/07) portera les chorégraphies de quatre figures internationales : l’américaine Lucinda Childs, la portugaise Tânia Carvalho, la française Lasseindra Ninja et l’irlandaise Oona Doherty. Toujours au Parc Jourdan, le chorégraphe amoureux des mots Georges Appaix livrera l’ultime chapitre de son extraordinaire alphabet du mouvement, XYZ ou comment parvenir à ses fins (le 19/07), tandis que Michel Kelemenis présentera la première de Légende, une fable chorégraphique destinée aux jeunes générations, sur le thème ô combien d’actualité du dérèglement climatique (le 16/07). Au Pavillon Noir, Josette Baïz fera danser deux jeunes interprètes de la compagnie Grenade sur des extraits de pièces du répertoire international (Inventaire, le 27/07), tandis que l’inclassable Christian Ubl nous fera visiter, en compagnie du magicien illusionniste Kurt Demey, son surréaliste Garden of Chance (le 30/07). Avec LoveTrain2020, Emanuel Gat nous embarquera pour sa part dans une transe à grande vitesse sur les tubes de Tears For Fears (le 8/08 au Théâtre de l’Archevêché). Comme on n’est jamais si bien servi que par soi-même, le Ballet Preljocaj nous offrira un éventail éclectique de son répertoire, du grand classique réinventé Lac des Cygnes (les 3 & 4/08 au Théâtre de l’Archevêché) à la nouvelle création « pop philosophique » d’Angelin Preljocaj, Deleuze / Hendrix (les 12 & 13/07 au Parc Jourdan), en passant par les créations 2021 des danseurs du Ballet (Les Affluents, du 22 au 25/07 au Parc Jourdan). Des performances (en entrée libre) viendront compléter ce beau programme : l’étonnant solo Underground de Romain Bertet, la tête plantée dans le sol (le 16/07 au Parc Jourdan), celui, non moins curieux, d’Adel El Shafey, autour de l’univers de Bruce Lee (Game of Dance, le 30/07 devant le Pavillon Noir et dans le quartier Beisson, où le danseur a grandi), un Impromptu ludique d’Émilie Lalande (le 19/07 au Parc Jourdan), et les toujours bienvenus interprètes du G.U.I.D. (Groupe Urbain d’Intervention Dansée), qui présenteront des extraits du répertoire de Preljocaj (les 12 & 13/07 au Parc Jourdan).  

CC

 

Un air de danse #1 – Cap au Sud : du 12/07 au 8/08 à Aix-en-Provence.

Rens. : http://www.preljocaj.org/

Le programme complet du festival Un air de danse ici