Le Luberon de Willy Ronis

Photos. Commissariat : Gérard Uféras et Jean-Claude Gautrand. Dans le cadre du Grand Arles Express

La Ville de Cavaillon s’est associée à la Médiathèque de l’architecture et du patrimoine (MAP) pour présenter au public Le Luberon de Willy Ronis, exposition de 60 photographies des villes et villages du Vaucluse prises par Willy Ronis entre 1947 et 1979.
Avec quinze millions de négatifs, quatre millions de tirages et plus de neuf cent mille images accessibles en ligne, la MAP est un des principaux opérateurs de l’État en matière de conservation des fonds photographiques patrimoniaux. Ainsi la MAP conserve plus de 700 fonds parmi lesquels ceux de Nadar, Lartigue, Atget, Kertész, Bonfils, Ronis, Séeberger, Harcourt et Kollar.
Photographe de la ville et de la condition ouvrière, Willy Ronis (1910–2009) est l’une des plus grandes figures de la photographie dite « humaniste ». Il découvre le Luberon en 1947 pour s’installer définitivement, en 1972, à L’Isle-sur-la-Sorgue. Pendant toutes ces années, il photographie les paysages de Provence, villes (Cavaillon, Carpentras…) et villages (Gordes, Murs, Bonnieux…), lumières franches, ombres rafraîchissantes et dans une apparente simplicité, la vie quotidienne des Provençaux.
Le regard « du photographe qui aime l’être humain » comme il se définissait, se pose sur le Luberon : personnage clé de l’histoire de la photographie française, Willy Ronis, attaché à capter fraternellement l’essentiel de la vie quotidienne des gens, y réalisera certains de ses clichés les plus célèbres comme le Nu provençal ou Vincent aéromodéliste pris à Gordes (Vaucluse) dans la maison familiale.

L’exposition Le Luberon de Willy Ronis est composée, en partie, de photographies extraites d’albums (plus de 90 000 clichés) qu’il donnait en 1983 à l’État français et de clichés, jamais exposés et jamais publiés, notamment une dizaine pris à Cavaillon dans les années 1950.

La Ville de Cavaillon a fait appel à deux personnalités du monde de la photographie, tous deux amis du photographe : Gérard Uféras, photographe et exécuteur testamentaire de l’œuvre de Willy Ronis et Jean-Claude Gautrand, photographe et historien de la photographie pour assurer le commissariat de l’exposition. Tous deux étaient en 2018, co-commissaires de l’exposition Willy Ronis par Willy Ronis, au Pavillon Carré de Baudouin à Paris (20e).

Enfin l’exposition Le Luberon de Willy Ronis a été choisie pour faire partie de la programmation satellite des Rencontres de la photographie d’Arles dans le cadre du Grand Arles Express.

Chapelle du Grand Couvent
Du 29 juin au 2 nov. : lun, mer, jeu, ven, sam 10h-12h et 15h-19h - dim 10h-12h et 15h-19h Tlj (sf mar) 10h-12h & 15h-19h (Tlj (sf mar & dim) 10h-12h & 15h-18h à partir du 2/10)
Entrée libre. Entrée libre
Grand Rue
84300 Cavaillon