Disobey Orders, Save the Artists

Peintures, dessins, sculptures, photos, vidéos, créations musicales… Œuvres de Driss Aroussi, Gilles Barbier, Pascal Convert, Monique Deregibus, Gethan&myles, Nestor Sire, Sharka Hyland, Naomie Kremer, Catherine Melin, Yazid Oulab, Michel Pastore & Musiques Interdites, Christian Sebille, Jacques Villeglé, Stéphane Zagdanski, Gérard Traquandi, Claire Dantzer, Julie Dawid, Jérémy Delhome, Sara Fiaschi, Karine Rougier et Mayura Torii. Dans le cadre des Parallèles du Sud de la biennale Manifesta 13 Marseille et de la Saison du Dessin initiée par Paréidolie

Exposition collective : Treize égides de l’Art : Il s’agit de reproduire symboliquement le geste salvateur de Varian Fry : à Marseille en 1940, il sauva 2000 personnes de l’emprise des nazis, dont beaucoup fut parmi les artistes et intellectuels les plus éminents de l’époque. Pour l’exposition, treize artistes contemporains prendront chacun sous sa « protection » une figure parmi la liste de personnalités sauvées par Varian Fry et ses collaborateurs, pour lui rendre un hommage en forme d’œuvre libre et originale en fonction de sa pratique et de ses affinités (peinture, dessin, sculpture, photo, vidéo, création musicale…).
 


Le Nouveau Jeu de Marseille  : 7 artistes marseillais font une nouvelle création collective de 18 dessins et un jeu de cartes, rendant hommage au Jeu de Marseille élaboré par les Surréalistes sous la protection de Fry, démontrant la vitalité de la création artistique face à une situation politique d’incertitude, de peur et d’horreur.


https://www.journalventilo.fr/le-nouveau-jeu-de-marseille/


American Gallery
Jusqu'au 30/01 - Mer-sam 15h-19h + sur RDV au 06 27 28 28 60 ou à the.american.gallery@free.fr
Entrée libre
www.lartprendlair.fr
54 rue des Flots Bleus
13007 Marseille
06 27 28 28 60

Article paru le mercredi 14 octobre 2020 dans Ventilo n° 446

C’est arrivé près de chez vous | Le Nouveau Jeu de Marseille

Retaper le carton

 

L’automne approche, on commence à ressentir comme une vague envie de réinvestir les salons… Et si on jouait aux cartes ? L’occasion nous en est offerte avec le Nouveau Jeu de Marseille, un jeu de tarot célébrant notre imaginaire.

  Ce nouveau jeu est la version 2.0 du fameux Jeu de tarot élaboré par le groupe des Surréalistes en 1941, alors en exil à la villa Air-Bel à Marseille. Pris dans l’étau de la Seconde Guerre mondiale, ils attendaient de pouvoir rejoindre les États-Unis, une perspective que leur offrira Varian Fry en leur fournissant les papiers nécessaires. C’est durant cette période d’incertitude paroxystique que jouer leur est apparu comme un moyen de résistance. Les Surréalistes croyaient foncièrement en l’importance du jeu et du rêve, qu’ils considéraient comme des processus révolutionnaires. Ils étaient pour eux constructeurs de perspectives à la fois individuelles et collectives, dans un monde parfois désenchanté. Un constat qui n’est pas sans entrer en résonance avec notre actualité… Dans le cadre du projet Disobey Orders, Save the Artists, l’American Gallery — sous l’impulsion de Pamela King et en collaboration avec L’artprendl’air — a regroupé sept artistes marqués par la contemporanéité : Gérard Traquandi, Claire Dantzer, Julie Dawid, Jérémy Delhome, Sara Fiaschi, Karine Rougier et Mayura Torii. Tous ont réalisé dix-sept dessins originaux, au trait noir et en trois couleurs. Dans un monde où les règles du jeu ont changé, nos représentations ont, elles aussi, muté. Ainsi, les cartes se parent de nouveaux emblèmes : la puce électronique, la pièce de monnaie, la coquille figurant la nature et ses nouveaux enjeux écologiques, ou encore l’œil — symbole qui n’est pas sans rappeler la société panoptique de Foucault. Chacune des cartes, joliment adaptée par la graphiste Françoise Oppermann, redessine les contours de nos préoccupations modernes tout en rendant hommage aux Surréalistes. Un beau projet à découvrir avec notre paire d’yeux d’enfants de l’époque : un œil éveillé ; l’autre, toujours rêveur.  

Elena Salougamian

Le Nouveau Jeu de Marseille sera prochainement édité en impression offset dans ses sept déclinaisons de boîtes et distribué dans les points de vente suivants : Maison Empereur (4 rue des Récolettes, 1er), librairie l’Odeur du temps (35 rue Pavillon, 1er) et Office de Tourisme de Marseille (11, La Canebière, 1er).

Rens. : www.facebook.com/NouveauJeudeMarseille

Pour les soutenir : https://kickstarter.com/projects/lartprendlair/le-nouveau-jeu-de-marseille