Dimanche à Foresta #3

Événement proposé par Yes We Camp, la coopérative Hôtel du Nord, le Bureau des Guides et de nombreux riverains pour se rassembler, continuer à découvrir et profiter de l’hospitalité des lieux, partager les histoires et les avancées du projet Foresta : sports, rencontres, ateliers, balades, danse, apéro sardinade et projections

www.yeswecamp.org

LA COLLINE DES SPORTS 
Dans la colline laissée à l’abandon les sportifs sont restés vaillants : musculation, course, vélo et moto. Ce dimanche on teste de nouveaux sports : boxe, pétanque, molkky et badminton ! 
Avec l’association Corsaire Boxing de la Castellane, Yes We Camp et le collectif Team Sardine.
› La bataille de l’eau 
Retour aux sources de Foresta, on construit le premier ventriglisse et on s’amuse avec les mini-piscines.
› Ring avec vue 
Petits et grands boxeurs : rendez-vous sur le ring pour une initiation à la boxe.

RACONTER, DÉCOUVRIR, ÉCOUTER 
› La Radio Foresta ! Avec Kevin et Héléne
Venez rencontrer l’équipe de la radio Foresta, prendre place dans leur salon d’écoute ou vous initier à la prise de son. 
› 63 Marches ou le chemin de la mode avec Jean-François Marc
Ce printemps, nous avons fabriqué un escalier dans la pente pour faciliter les déplacements des habitants. Cette exposition photographique raconte cet escalier, un passage entre deux espaces urbains, une liaison par la nature. Découvrez les photos des beaux personnages empruntant cette traverse à la verticale.
› L’Atlas des connaissances avec Le Bureau des Guides - GR 2013, Hôtel du Nord et Yes We Camp
Un espace de conversation pour raconter les lieux, témoigner du processus en cours et découvrir en images cette grande aventure collective.

HABITER FORESTA
› L’école des petits bergers avec l’association Mont’ânes
Les ânes vivent et arpentent depuis quelques mois déjà les collines de Foresta pour débroussailler. Découvrez leurs histoires et venez faire un dernier tour avant l’été !
› Des abeilles à Foresta avec Givemehive Auriol 
de 10h30 à 12h : enfilez une combinaison et apprenez les premiers gestes d’apiculture.
de 10h30 à 12h et de 13h30 à 17h30 : construction d’ une grande ruche d’observation.

Les rendez-vous
› 9h et 10h - Yoga Paysage 
Avec l’association Yogini (séance d’1h)
Réveil en douceur en deux temps pour percevoir les lieux au petit matin. N’hésitez pas à apporter votre tapis. 

› 10h - Restons branchés ! Une balade qui pousse ici… 
Avec le 1000 pattes de la coopérative Hôtel du Nord (2h30)
Une balade construite collectivement en s’intéressant aux arbres, à ce qu’ils nous racontent de l’écologie mais aussi de l’urbanisme, de nos mémoires, de nos relations intimes à la nature, à la vie et à nos quartiers. «Restons branchés !» fait partie d’une série de promenades imaginées à partir des explorations de voisinage du 1000 Pattes.
Inscrivez-vous sur  https://www.hoteldunord.coop/ 

› 12h30 - Déjeuner collectif 
Avec Hamida, Gabriella de la Buona Forchetta, Elise et la Baguette magique de la Castellane
Manger et boire local, avec des habitants-cuisiniers d’ici et d’ailleurs. On peut aussi amener son pique nique tiré du sac !

› 14h - Ouverture de l’Épicerie Sauvage  
Avec le collectif Safi
Le comptoir de l’épicerie est ouvert ! Découvrez un échantillon de ce qui pourrait constituer l’épicerie sauvage de Foresta.

> 19h - Danse et défilé festif 
Avec MrBenoitD, chorégraphe et professeur de danse 
On se met sur son 31, on inaugure les chemins et on fabrique la première Flash-mob Foresta.
(Rendez-vous à partir de 15h pour la préparation : déguisements, maquillage et répétitions.)

› 18h - Danse avec les plantes de Foresta 
avec Graziella Bouchet, danseuse contemporaine et Virginie Lombard, botaniste de quartier
Une balade dansée qui exprime les formes et les histoires des plantes de Foresta.

› 20h - Apéro Sardinade
Apportez des plats à partager, on amène la sardine !

› 21h30 - Je te filme de Marseille 
avec Julie Aguttes, Princïa Car, le collectif safi, Thabiti et les jeunes cinéastes
Une sélection de courts-métrages et de clips, de l’Estaque à St Mauront en passant par le Plan d’Aou, la Castellane et la Busserine, qui montre une génération pleine de désir et d'humour.

Site Foresta
Le dimanche 23 juin 2019 à 9h
Entrée libre. Gratuit (plein air)
http://parcforesta.org
20 boulevard d'Hanoï
13015 Marseille

Article paru le mercredi 20 mars 2019 dans Ventilo n° 425

Foresta : nouvelle aire

Foresta, parc métropolitain, ou quand le sauvage s’incruste pour du bon.

  Au pied des lettres hollywoodiennes de Marseille que l’on voit depuis les autoroutes du nord de la ville, derrière le vaisseau Grand Littoral, se trouve une « coulée verte », une sorte de terrain vague, une colline argileuse de pas moins de seize hectares, à ciel ouvert, faisant face à toute la rade littorale. Le nez au ciel, face à la mer, un peu secret… le terrain n’en est pas plus idyllique : il n’y a pas d’eau, pas d’électricité, le dénivelé est important, parfois glissant et carrément aux quatre vents… Mais voici un défi qu’ont relevé les fous qui rêvent d’un autre monde et qu’on connaît déjà un peu depuis l’été 2013 et leur camping éphémère à ciel ouvert, construit au bord de route entre l’Estaque et le port de Corbières : les Yes We Camp ont relevé leurs manches mais sont déterminés à vous faire mouiller la chemise. Et font le pari que ça vous fera du bien — et notre bien à tous. Les chantiers collectifs, on connaît ça dans les Cévennes, dans les ZAD ou dans des coins encore un peu à l’abri des grandes métropoles et de la modernité qui nous rend anonymes les uns aux autres. Le principe est simple : on prend un espace, on réunit les savoir-faire de chacun et leurs bonnes volontés, et on peut jouir après quelques efforts, quelques galères et quelques rires d’un espace en commun, à partager, à vivre. Ici, à Marseille, dans ces quartiers nord à l’abandon, entre les tristement célèbre cités de la Castellane, de la Bricarde et de la Viste, c’est ce qu’une équipe de motivés nous propose de construire : un parc, oui, mais un parc métropolitain, qui répondrait au nom évocateur de Foresta. Le chemin n’est pas sans embûches. Détenu pendant des siècles par la famille du marquis de Foresta, bombardé, ancien refuge de bidonvilles puis d’une fabrique de tuiles, et plus récemment vendu par la Ville de Marseille à une société privée, Résiliances, en 2015, le sort de ce terrain aurait pu prendre la direction d’une construction massive de tours supplémentaires ou de petites propriétés individuelles. Mais les deux acheteurs n’ont pas fait ce choix : emballés par leurs souvenirs de l’été 2013, ils confient l’exploitation du terrain pendant huit ans à l’association. À elle seule, elle pourrait aller vite, mais c’est bien connu, à deux — et à plusieurs —, on va plus loin. Voilà pourquoi depuis deux ans, l’équipe s’est fait accompagner par d’autres activistes qui connaissent bien le terrain et la question : la coopérative d’habitants Hôtel du Nord et Julie De Muer. Qu’on ne s’y méprenne pas : ce n’est pas parce qu’ils sont adossés à des zones d’urbanisation sensibles que le projet est nécessairement et exclusivement dédié à la question sociale. « La question écologique et la question sociale sont évidemment proches, mais c’est sous l’angle écologique que nous avons abordé le projet, explique Léa Ortelli, coordinatrice générale de Foresta, Parc métropolitain, du fait de sa biodiversité exceptionnelle et de la mémoire qu’il porte. Ce terrain est déjà ouvert, tous les jours et depuis longtemps, des gens le traversent. Il est un peu sauvage, un peu artificiel aussi, du fait des remblais nécessités par l’architecture du centre commercial qui le jouxte. Mais notre idée, c’est de générer maintenant du positif et de l’énergie commune pour ce terrain. » Après plusieurs balades pour connaître le site (le sentier du GR2013 entre Saint-Antoine et Saint-André le traverse), de nombreuses discussions avec les associations du coin, des ateliers de pratique, et sous le radar d’une observation publique, le projet se structure : grâce à un financement européen (un FEDER, précisément), Foresta peut s’imaginer plus loin dans le rêve d’un lieu-ressource, qui crée de l’hospitalité, maître mot de cette aventure, un lieu qu’on appellera « le Hameau » par exemple. Entre autres. Et de revendiquer qu’on pourrait rêver plus, mais on voudrait le rêver avec nous. Alors, la mise en œuvre s’organise, et avec cette Fête du Printemps, c’est à tout cela qu’on nous convie. Mettre la main à la pâte, ensemble, pour devenir à nous tous, habitants ou habitant un peu plus loin, les magiciens de Foresta.  

Joanna Selvides

 
Rens. : http://parcforesta.org
www.hoteldunord.coop
www.gr2013.fr/trame-verte-pratiquee
www.facebook.com/YesWeCampMarseille