Sortir

aujourd'hui
demain
ce week-end
cette semaine
Musique Théatre et plus Danse Cabaret | Café-théatre | Humour Cirque | Arts de la rue Cinéma Expos Jeune public Divers Festivals Toutes les Sorties
Reliance ou Achille et la tortue  (Art-Cade) Stochastic de Annlor Codina

Reliance ou Achille et la tortue (Art-Cade)

La science des rêves

 

Initiée par la galerie Art-Cade, l’exposition Reliance ou Achille et la tortue invite des étudiants à développer un travail sur le rapport entre arts et sciences.

 

Le titre de l’exposition fait référence à un ouvrage de Douglas Hofstadter, Gödel, Escher, Bach : les brins d’une guirlande éternelle, dans lequel s’entrelacent les réalisations du mathématicien, du dessinateur et du compositeur. Y exposant des principes mathématiques pointus, indigestes pour le profane, l’auteur utilise la métaphore de la course d’Achille et la tortue, illustrant un paradoxe de physique, afin de se rendre compréhensible. Achille ne pourra jamais rattraper l’avance qu’il a laissée à la tortue, aussi inconcevable que cela puisse paraître.
C’est donc sous le signe de l’allégorie et de la traduction que se déploie cette exposition à géométrie variable, un workshop durant lequel les œuvres et la scénographie se sont métamorphosées. On peut notamment y voir l’étrange collection de Fanny Jullian, qui aligne sur socle des bouts de bois partiellement peints, des formes géométriques d’argile, une bobine de ficelle, le tout agencé selon un ordre qui semble logique. Annlor Codina expose deux de ses machines, sortes de potences absurdes pourvues de bras mécaniques. Ces dernières forment des bulles, vouées à l’explosion, qui varient en taille selon le cours de la bourse, auquel elles sont reliées par ordinateur. Un astrophysicien réinterprète une toile, elle-même tirée d’une émission télévisée, sur le phénomène du Trou noir. Sous forme d’équations, de codes couleurs, il met en avant les différentes éventualités de description d’une même pièce.
Les deux propositions du titre semblent aussi rappeler les diverses possibilités de langage, remettant en question la notion de réalité sensible.

Adèle De Keyzer

 

  • Reliance ou Achille et la tortue : jusqu’au 10/04 à l’Espace Fernand Pouillon ( Campus Saint-Charles, 1 place Victor Hugo, 3e).
    Rens. : www.art-cade.org

  • Rencontre avec les jeunes artistes plasticiens issus de l’ESADMM (Ecole supérieure d’Arts et de Design Marseille-Méditerranée) le 9/04 de 15h à 19h

  • Rencontre « Mon ordi-dit » autour du langage, de la traduction et de la réinterprétation le 10/04 à partir de 15h, avec finissage de l’exposition à 18h