Sortir

aujourd'hui
demain
ce week-end
cette semaine
Musique Théatre et plus Danse Cabaret | Café-théatre | Humour Cirque | Arts de la rue Cinéma Expos Jeune public Divers Festivals Toutes les Sorties
C’est arrivé près de chez vous | Le BistroGraphe Alfons Alt lors de son vernissage au BistroGraphe

C’est arrivé près de chez vous | Le BistroGraphe

Photovore

 

C’est dans l’ancienne boutique Guitar Shop, boulevard de la Corderie, que Jacques a choisi d’implanter son lieu convivial, le Bistrographe, afin d’y réunir plusieurs de ses passions, notamment la photo et la gastronomie.

 

Jacques n’en n’est pas à son premier projet. Menuisier ébéniste de formation, il a d’abord ouvert et tenu une boutique de décoration et de restauration d’objets de 1999 à 2008 (rue Edouard Delanglade), où il proposait diverses pièces, notamment en bois flotté. Fort de cette expérience, et mu par un véritable instinct d’entrepreneur, il a ouvert le Café Lulli, un salon de thé proposant aussi de la « petite » restauration. Cette activité, qui a duré jusqu’en 2016, n’a pas empêché notre autodidacte de vivre ses autres passions comme la photographie, les voyages ou la musique, et de laisser germer d’autres idées dans sa tête. C’est ainsi que celle du Bistrographe est née. Remarquant que Marseille ne comptait que très peu de lieux consacrés à la photographie, Jacques a souhaité proposer un espace qui permettrait aux artistes photographes de se faire découvrir, au-delà du fait de posséder un véritable atelier photo où l’on peut se faire tirer le portrait dans un esprit artistique et moderne (on y évite les barquettes provençales et les photos de Notre-Dame). Après Pascal Bonneau (qui utilise encore des procédés anciens au palladium), dont les superbes photos ornaient l’entrée de l’atelier depuis son ouverture, Alfons Alt installe ses « altotypes » en février… Jacques a souhaité faire la part belle à ce projet en ouvrant sa galerie sur la rue, et en installant sa salle de restaurant à l’arrière. Pour l’entrepreneur, la première vision du lieu doit être la galerie d’art, et la seconde, le bistrot. Dans cet espace, on y trouve aussi des banquettes et des comptoirs pour venir travailler dans le calme. Un sas de transition et quelques marches plus haut, nous voilà dans le bistrot, très agréable et décoré avec délicatesse. Là, on peut s’asseoir à l’une des différentes tables de belle facture pour boire un thé, déguster les tartes maisons ou le plat du jour. Cuisinier aussi par passion, Jacques dit faire la cuisine comme pour ses amis. Le lieu se révèle très reposant, en retrait du bruit de la rue. Par la suite, Jacques envisage de proposer des stages d’initiation à la photo pour les sept/treize ans avec goûter fait par ses soins, mais aussi à moyen terme des stages pour les adultes. Vous l’aurez compris, le propriétaire des lieux fourmille d’idées et envisage sans doute aussi de proposer des ateliers culinaires. Mais aussi des soirées concerts, des scènes musicales ouvertes, des événements ou conférences. L’idée est ambitieuse, et évoluera en fonction des envies ou des rencontres. Le tout en restant toujours convivial, et dans un style que d’aucuns n’hésiteraient pas à nommer « l’élégance ».

Cécile Mathieu

 

Le BistroGraphe : 78 boulevard de la Corderie, 13007 Marseille.
Rens. : 04 91 12 49 11 / www.lebistrographe.com
Exposition Mon tiroir fantALTique d’Alfons Alt : jusqu’au 18/03.