Lewis vs Alice

Fantaisie théâtrale et musicale d'après Lewis Carroll (1h50). Adaptation, mise en scène, costumes et décor : Macha Makeïeff.  Dès 10 ans. ¡ Spectacle en français avec de l’anglais !

Qui est réellement Lewis Carroll ? Avec Lewis versus Alice, Macha Makeïeff entre dans l’univers féérique de l’étrange écrivain britannique. Une fantaisie théâtrale à la croisée du rêve, de l’enfance et de l’extravagance anglaise.

Son véritable nom était Charles Lutwidge Dodgson. Indocile aux conventions victoriennes, collectionneur bizarre, il voue sa vie aux mathématiques et à l’écriture de fictions fantastiques. Chez Lewis Carroll, poète du nonsense, il n’est question que de décalage et d’incertain, de trouble et de « fééristique ». Il est l’auteur idéal pour s’aventurer dans l’exploration du rêve, du surnaturel et des mondes superposés.
Musique pop gothique, voix étonnantes, sons d’un autre monde, danse et glissements de lumière, avec une excentricité so british, les sept magnifiques comédiens de Lewis versus Alice chantent, dansent, racontent la fantaisie et l’incertitude. Une adresse directe au public pour redevenir, un moment encore, des enfants exigeants, des idiots magnifiques et aimer le théâtre.

Le 06 déc., Représentation en audiodescription pour les personnes aveugles ou malvoyantes

TNM La Criée
Du 27 nov. au 7 déc. :
9/25 €
http://www.theatre-lacriee.com/
30 quai de Rive Neuve
13007 Marseille
04 96 17 80 00

Article paru le mercredi 27 novembre 2019 dans Ventilo n° 438

Lewis vs Alice de Macha Makeïeff

Dans ce nouveau spectacle, Macha Makeïeff offre une relecture du conte de Lewis Caroll en mêlant vie et œuvre de l’artiste. Éloge de la fantaisie, de la curiosité et de l’inquiétude, la pièce plonge le spectateur dans l’univers surnaturel et onirique de l’auteur britannique, essayant de comprendre qui était ce photographe, professeur de mathématiques à Oxford. Cette obsession pour l’enfance, l’absurde mais toujours avec une pointe d’humour, pose la question de qui, de Lewis Caroll ou du personnage d’Alice, a finalement créé l’autre. Alice est-elle le reflet de l’auteur lui-même ? Lewis, au travers de son conte, soulève des questions fondamentales sur l’identité, sur les moments d’incertitude de l’enfance et le rêve comme moyen d’échapper à la réalité. Une pièce étonnante chantée, dansée et jouée par des comédiens plongés dans un décor surnaturel et enchanté. Ajoutons à cela des costumes extravagants, des jeux de lumière flamboyants et des sons dignes du « Pays des merveilles », et nous voici prêts à basculer de l’autre côté du miroir.

FB

> du 27/11 au 7/12 au TNM La Criée (7e)

Rens. : www.theatre-lacriee.com