Andréa Chénier

Opéra en quatre actes d’Umberto Giordano. Livret de Luigi Illica. Dir. : Jurjen Hempel Mise en scène Nicola Berloffa

Opéra en quatre actes d’Umberto Giordano (1867-1948)
Livret de Luigi Illica (1857-1919)
Création : Milan, La Scala, 28 mars 1896
Direction musicale Jurjen Hempel
Mise en scène Nicola Berloffa
Décors Justin Arienti
Costumes Edoardo Russo
Lumières Valerio Tiberi
Maddalena de Coigny Cellia Costea
Bersi Aurore Ugolin
La Comtesse/Madelon Doris Lamprecht
Andrea Chénier Gustavo Porta
Carlo Gérard Devid Cecconi
Roucher/Fléville Wojtek Smilek
L’incroyable/L’abbé Carl Ghazarossian
Mathieu/Populus Geoffrey Salvas
Majordome/Dumas Cyril Rovery
Fouquier-Tinville/Schmidt Nicolas Certenais
Orchestre et Chœur de l’Opéra de Toulon
Coproduction Fondazione Teatro Comunale di Modena,
Fondazione Teatro Regio di Parma, Fondazione Teatridi Piacenza,
Fondazione « I Teatri » di Reggio Emilia,
Fondazione Ravenna Manifestazioni, Opéra de Toulon

argument

Acte I
Le palais de la Comtesse de Coigny se prépare pour un bal.
Carlo Gérard, le majordome, est outré de voir son père se tuer à
la tâche pour ses maîtres. Seule Madeleine, fille de la Comtesse,
échappe à ses remontrances car il en est amoureux. Les invités arri- vent, dont le célèbre poète Andrea Chénier. Madeleine lui demande
d’improviser un poème, il refuse car l’inspiration l’a quitté. Mais
quand Madeleine et les autres filles se moquent de lui, il se fâche et
imagine un poème sur la souffrance des pauvres, terminant par une
tirade contre le pouvoir de l’Église et de l’État qui choque les invités.
Plus tard, le bal est interrompu par une foule affamée. Chénier les
présente en annonçant l’arrivée de la «Grande Misère». La comtesse
les chasse et le bal continue comme si de rien n’était.
Acte II
Quatre ans plus tard, en pleine Terreur, Bersi, la servante de
Madeleine discute avec un Incroyable. Espion de Robespierre, il
soupçonne Madeleine et Chénier d’être contre-révolutionnaires.
Chénier retrouve son ami Roucher qui l’encourage à fuir pour
échapper aux accusations dont il est la cible. Mais le poète refuse,
il attend Madeleine. L’Incroyable part prévenir Gérard, devenu un
officier puissant. Ce dernier est blessé, il dit à Chénier de fuir et
de protéger Madeleine. Alors que les amants s’apprêtent à partir,
Gérard les arrête. Madeleine s’enfuit avec Roucher alors que Chénier
et Gérard se battent en duel.
Acte III
L’espion Incroyable rapporte à Gérard que Chénier a été capturé au
Luxembourg, Madeleine ne devrait donc pas tarder à arriver pour
le voir. Afin d’assurer un procès et la venue de Madeleine, Gérard
songe à écrire des fausses accusations contre Chénier, mais il hésite
car ce serait trahir ses idéaux révolutionnaires. D’abord soumis à
ses maîtres nobles, maintenant à son désir pour Madeleine, il finit
par rédiger le faux acte d’accusation. Madeleine arrive pour supplier
Gérard de sauver Chénier. Gérard admet l’avoir fait arrêter pour la
manipuler. Il lui confesse son amour. Madeleine est prête à sacrifier
sa vertu pour sauver Chénier. Touchée par l’amour qu’elle porte au
poète, Gérard se ravise et plaide sa cause au tribunal. Trop tard : le
tribunal condamne Chénier à la guillotine.
Acte IV
Dans la prison de Saint Lazare, Chénier attend son exécution en
rédigeant des vers sur la Vérité et la Beauté. Madeleine entre avec
Gérard pour un dernier adieu, puis soudoie le geôlier pour qu’il
la laisse prendre la place d’une femme noble condamnée à mort.
Madeleine et Chénier chantent leur amour et la délivrance prochaine
avant d’être conduits, ensemble, à la guillotine.

Jurjen Hempel direction musicale
Jurjen Hempel a suivi des études de direction avec David
Porcelijn et Kenneth Montgomery au Conservatoire
d’Utrecht. Durant ses études, il assiste Edo de Waart, Hans
Vonk et David Robertson. Il se perfectionne à Tanglewood
où il a travaillé avec Seiji Osawa, Bernard Haitink et Lorin
Maazel. Il est lauréat du 1er Concours de chefs d’orchestre
Sibelius en 1996 à Helsinki, ce qui lui a valu une importante
reconnaissance. Il fut ainsi invité par un grand nombre
d’orchestres finlandais. En 1996/97, il a été nommé chef
assistant de Valery Gergiev avec le Rotterdam Philharmonic
Orchestra. En 1997, il fait des débuts remarqués avec cet
orchestre au Concertgebouw d’Amsterdam, puis avec
l’Orchestre de la Résidence de la Haye. Sa réputation de
spécialiste de musique contemporaine l’amène à travailler
avec les meilleurs ensembles de ce répertoire... Il dirige de
nombreux opéras dont Salomé au Théâtre Mariinsky et
au New Israeli Opera. En 2004, il a dirigé Shadowtime de
Brian Ferneyhough à la Biennale de Munich, spectacle repris
ensuite à Paris, Londres et New York. Jurjen Hempel a dirigé
le Netherlands Radio Philharmonic Orchestra, le Helsinki
Philharmonic Orchestra, le Finnish Radio Symphony
Orchestra, le Tapiola Sinfonietta, l’Orchestre Philharmonique
de Liège, l’Orquestra Nacional do Porto, le Basel Symphony
Orchestra, le Bochum Sinfoniker, le Iceland Symphony
Orchestra, le BBC Symphony, le BBC Scottish... En 2005, il
est nommé directeur musical de l’Ensemble Contrechamps.
Il fait ses débuts au BBC Proms au Royal Albert Hall avec
le BBC Symphony Orchestra. En 2006, il a dirigé Don
Giovanni avec l’Opera Zuid Company. À Bordeaux, il a
dirigé L’École des Femmes de Rolf Liebermann ainsi que Die
Zauberflöte ; à Maastricht l’opéra de Philip Glass, Akhnaten ;
à Limoges La Damnation de Faust. Récemment, il a dirigé le
Shanghai Philharmonic, l’Ensemble Intercontemporain ainsi
que le Royal Concertgebouw Orchestra d’Amsterdam. Il est
actuellement directeur musical et artistique du Joensuu City
Orchestra en Finlande.
Depuis 2015, il a dirigé plusieurs concerts avec l’Orchestre
Symphonique de l’Opéra de Toulon ainsi que L’Enlèvement au
Sérail, Nabucco, le Requiem de Mozart, Le Barbier de Séville,
Turandot et Le Téléphone/Amélia va au Bal. Depuis septembre
2018, Jurjen Hempel est directeur musical de l’Opéra de Toulon.
Il y dirigera cette saison, Le Comte Ory, La Dame de Pique ainsi
que deux concerts symphoniques.

Opéra de Toulon
Du 11 au15 sept. :
5/99 €
http://www.operadetoulon.fr/
Boulevard de Strasbourg
83000 Toulon
04 94 92 70 78