Numérikids

Atelier numérique. Pour les 8-12 ans

 Les enfants sont conviés à développer leur sens créatif et leur imagination à travers les outils numériques. Initiés aux nouvelles technologies et à l'électronique, ils expérimentent autant le son, l'image que leur environnement.
Sont au programme la réalité augmentée, la programmation informatique au travers d'outils ludiques, l'initiation à la robotique et autres bidouilles mécaniques.

Le Transistor / Friche La Belle de Mai
Du 20 mars au 26 juin :
5 €, sur inscription au 04 95 04 95 11 ou à mediation@zinclafriche.org
http://www.zinclafriche.org/blog
41 rue Jobin
Friche de la Belle de Mai
13003 Marseille
04 95 04 95 12

Article paru le mercredi 11 mars 2015

Le Transistor

Cyber-éthique

 

Au cœur de la Friche la Belle de Mai se cache l’espace ouvert de l’association Zinc. Découverte du Transistor, qui conjugue habilement création et créativité.

  « Le Transistor, c’est la vitrine de Zinc », déclare Pierre Piccon, médiateur et assistant de projet de l’association. Une vitrine multimédia qui donne libre accès à des ordinateurs, mais aussi un espace ressources où reposent des livres consacrés à l’univers numérique. En guise de décoration, la création née de l’esprit d’Emmanuel Rodrigues s’immisce dans ce monde connecté. Grâce à des fils, un stylo, et un ingénieux mécanisme, elle trace de minuscules trous à travers un tableau blanc. Associés, ils dessineront une œuvre d’art architecturale. A l’image de cette prouesse intellectuelle, c’est toute la philosophie de l’association qui se retrouve dans cette innovation : l’alliance de la technologie et de l’art. « Au début, Zinc n’était qu’un cybercafé. » Aujourd’hui, c’est un centre de création pour les arts et la cultures numériques, particulièrement tourné vers les problématiques du langage informatique. « Lorsqu’on apprend une langue, on embrasse la culture du ou des pays qui la parlent. Dans une réflexion sur l’apprentissage des langages informatiques, c’est de ça dont il s’agit ; appréhender ce que sont les cultures numériques, comprendre comment fonctionnent les machines, saisir la logique, afin de se construire en tant que citoyen conscient. » Ainsi s’exprime Céline Berthoumieux, directrice de Zinc, dans la dernière newsletter de la structure, dont les « billets d’humeur » rivalisent de pertinence. Conçu comme un « espace multifonction accessible à tous », le Transistor se « focalise sur les pratiques créatives » et assiste débutants, professionnels, jeunes et moins jeunes, dans la création de leurs projets. Workshops, expositions, rencontres, projections, ateliers, « Numérikids », Zinc s’illustre dans un large panel d’activités. Régulièrement, elle organise les « Nice To Meet You », discussions ouvertes autour d’un thème précis. La prochaine d’entre elle portera sur la liberté de création après la diffusion de Kinosphère au Gyptis. Organisé en partenariat avec le festival Mars en baroque, ce concept innovant est un ciné-concert interactif, encadré par le réalisateur multimédia Renaud Vercey, accompagné du musicien Yann Norry. Munis de vos smartphones, vous pourrez filmer l’écran, envoyer des textos et même scanner des QR codes. Autant d’actions qui feront changer le cours de l’histoire. L’association proposera également, à l’occasion de cet événement, l’opportunité de réaliser des mixes audiovisuels à partir de films de fiction, moment durant lequel « les gens seront amenés à s’emparer des outils de montage en temps réel. » La révolution digitale est en marche, Zinc nous en trace le chemin.

Justine Lepeltier

 

Zinc / Le Transistor / L.F.O. : Friche la Belle de Mai - 41 rue Jobin, 3e. Rens. : 04 95 04 95 12 / www.zinclafriche.org

  • Kinosphère de Renaud Vercey et Yann Norry + Nice To Meet You #45 autour de la liberté de création : le 15/03 au Gyptis (136 rue Loubon, 3e), dans le cadre de la quinzaine thématique « Seul(s) au monde » et en lien avec Mars en Baroque. Rens. 04 95 04 96 25

  • Les prochains événements au Transistor ici