Tendance Clown

15e édition du festival de clown contemporain proposé par le Daki Ling

Souple comme le roseau…
Nous défendons et nous revendiquons une notion du spectacle qui est récréative, sans l’opposer à d’autres formes.
Car il est bien dur et hostile ce monde dans lequel nous vivons… crise sanitaire, violences urbaines, défi climatique, inégalités en tous genres, modèle économique à bout de souffle… Obscur et sans issue.
Ce monde ne nous fait plus rire… nous vous proposons de l’oublier le temps d’une représentation.
Lâcher prise, se retrouver pour s’ouvrir à l’autre, s’échapper, rêver, échanger et rire ensemble sont pour moi une des clefs de ce monde fermé.
«La culture coûte cher ? Essayez donc l’ignorance», slogan qui nous rappelle à quel point une société qui s’enferme, censure et casse la liberté d’expression engendre des monstres totalitaires.
Nous défendons une culture pour tous, accessible, qui transporte, qui éclaire les visages, donne ce moment de répit salvateur qui lui-même permet d’affronter et d’accepter un quotidien morose.
Alors voilà, souple comme le roseau, nous laissons passer cette crise sanitaire et plutôt que d’annuler nous avons reporté cette 15e édition de mai à octobre. Quelques modifications ont été apportées à la programmation initiale avec notamment moins d’extérieur, mais nous avons fait en sorte que les dates qui étaient gratuites soient en prix libres au Daki Ling pour accueillir le plus de monde possible en format covid compatible…
Il y aura donc deux Tendance Clown cette saison 2020 /2021 !
Les spectacles qui sont programmés dans le cadre de Tendance Clown depuis 15 ans veulent être des moments d’évasion où le rire est le liant d’une programmation qui peut sembler parfois hétéroclite.
Dans le programme vous trouverez : Fée de l’immense Fred Tousch ; une des découvertes de Chalon 2019 avec la Dépliante ; le retour de la compagnie Carnage Production ; deux spectacles familles avec Lolo Cousin et Magik Fabrik ; la jeune garde avec les « loco » du Collectif Xanadou et l’ovni parisien Rascar Capac ; un soupçon de Chiche Capon avec le plus facétieux d’entre eux : Patrick De Valette ; un bijou de tendresse et de grand burlesque avec More Aura ; une série de spectacles accueillis en résidence au Daki Ling, lieu de recherche et de création en art clownesque.
Voilà le menu de cette invitation au lâcher prise, à la grande rigolade, à la provocation jubilatoire, au bide magnifique, à l’accident irrésistible, à la virtuosité du contrepied, à l’insolite exceptionnel ; laissez-vous doucement contaminer par ce rire contagieux… Restez zen, Tendance Clown débarque…

Marseille
Du 1 octobre au 18 octobre 2020
6/14 €
Rens. 04 91 33 45 14
http://www.dakiling.com/
13000 Marseille

Article paru le mercredi 30 septembre 2020 dans Ventilo n° 445

Festival Tendance Clown 2020

Clownés sur place

 

Clownés sur place ? Oui, dans un certain sens, puisque les annonces gouvernementales et la crise sanitaire obligent de nombreux spectacles à se réfugier sous les voûtes du Daki Ling. Oui — et celui-là est franc et massif — puisque fort de ses quinze ans d’existence, le festival Tendance Clown nous offre, cette année encore, une programmation de grand luxe.

  Échappée du cinéma muet nord-américain et du cirque, le clown est une discipline à part entière, fondamentalement plurielle dans ses modes d’expression — c’est « Tendance » ! Le directeur du Daki Ling et du festival, Christian Favre, préfère pour sa part parler du « clown d’aujourd’hui », celui qui nous sort le rire des tripes et qui nous fait oublier, l’espace d’une représentation, le « monde du dehors » — à l’heure où l’expression a pris une résonnance franchement suspecte… Qu’à cela ne tienne, allons donc nous fendre la poire au 45A rue d’Aubagne ! Mais il faut se dépêcher de réserver sa place pour (re)découvrir les pépites de cette édition. Dans l’ordre de ce joyeux bordel, et au hasard d’une programmation soigneusement concoctée, embarquons pour le grand huit des émotions avec More Aura de et avec Véronique Tuaillon, furieusement plébiscité au festival 2018 de Châlons-en-Champagne. Poursuivons dans le rire engagé avec les « comédiens qui z’ont des gueules de philosophes » de la compagnie Rascar Capac, qui présenteront Nique sa mère la réinsertion : le titre en dit assez long… Du gag visuel en cascades, dans un univers plus circassien, avec Élise Ouvrier-Buffet (référence en la matière) et sa Poisse, qui met en scène (Élise, pas Poisse, heureusement…) le spectacle suivant du cow-boy monocycliste Maxime Bernery dans À l’Ouest (tout est nouveau, rassurez-vous !). Puis ce sera au tour de la fée Cristalline de conter son histoire dans Fée de l’incontournable Fred Tousch (puisqu’on parlait de références…) et de mener son monde à la baguette ; décidément bien malmené, ce monde, par des tristes sires moins… poétiques ? On ne saurait tout dire, tout voir (qu’est-ce qu’on voudrait, pourtant !), mais signalons quand même le retour des inénarrables Chiche Capon avec le solo « existentiel » Hobobo, ou de Carnage Production avec Ma vie de grenier, qui narre l’existence de Gaëtan Lecroteux, émouvant et désopilant gaffeur. À ne pas manquer, La Ferme des animals du collectif Xanadou, qui nous invitera, à travers une lecture très personnelle du roman d’Orwell, à nous interroger sur les notions d’autogestion, de liberté, de répression… bref, sur une société (de) malade(s). Promesse tenue pour ce festival Tendance Clown 2020, qui accordera ses faveurs à l’automne, covid oblige… Et dire que ça recommence au printemps suivant ! Grâce, Auguste nez rouge, que l’on reprenne son souffle !  

Antoine Nicoud-Morabito

 

Festival Tendance Clown : du 1er au 18/10 au Daki Ling (45A rue d’Aubagne, 1er).

Rens. : www.dakiling.com/tendance-clown/line-up-du-festival/

Le programme complet du festival Tendance Clown ici