Culture au(x) jardin(s)

Concerts et spectacles dans les jardins marseillais

La culture revient  au jardin ! Les vendredis et samedis de septembre rendez-vous dans les parcs et jardins des 6ème et 8ème arrondissements de Marseille.

Pour s’aérer autant le corps et  l’esprit rien de tel après une période confinée que de profiter de spectacles de théâtre et musiques dans les jardins du 6ème et 8ème arrondissements !

L’occasion de faire de nouvelles découvertes artistiques au grand air et de soutenir le spectacle vivant.  De quoi nous redonner le sourire, en particulier si nous n’avons pas la chance de pouvoir partir en vacances…

 

Vendredi 17 septembre 2021 – 18h Parc Central de Bonneveine – Avenue de Hambourg 13008 Marseille Compagnie Acontretemps –

Amour ! Amour ! Amour !
Spectacle Danse et Musique : L’Amour se conjugue à tous les temps, s’assaisonne à toutes les sauces, bref nous avons là :

  • Vibrato (6.15 min) Elégie ou petit poème mélancolique, qui raconte les sentiments confus de 3 personnages, vibrant au rythme de la musique de Gabriel Fauré. « … Il n’y a rien de plus poétique qu’une élégie animée qui a des yeux, qui marche, et qui soupire sans rimes» (Honoré de BALZAC).
  • Duos de choc 18 min Une succession de duos homme/femme, alliance de moments drôles, quelques fois audacieux, ou plus tendres, émouvants, mettant en scène trois sports dotés de leurs gestuelles propres et magni-fiées par la musique : le tennis, l’aïkido, la boxe française, et une dispute de couple dans la vie de tous les jours ! Un parallèle entre tous les combats… Musique : Oscar Benton, Gotan project, Scott Joplin, taïkos (tambours samouraïs).
  • Pas de deux (4 min) Extrait de « Carmina » – musique Carl Orff.
  • Duo de WA&Cie (4 min) Extrait du ballet « Wolfgang Amadéus & Cie » musique de W. A. Mozart
    Pas de deux (4 min) Extrait de « Camminu di donna » – musique corse du groupe Alba
  • Pas de deux (6.00 min) Extrait de « Il suffit d’un jour ! » – chansons françaises des années 30 .
  • Le temps d’une chanson ! (25 min) …quand Raymond Peynet invente « les amoureux de Peynet » ! Sur scène se succèdent des couples romantiques et charmants, réservant toute fois, quelques sur-prises … sur des chansons françaises des années 50 et 60 (Barbara, Marie Laforêt, Yves Montant, Léo Ferré…)

Note d’intention et genèse du projet

Nous sommes en état d’urgence, ou le relationnel n’est que fictif pour la grande majorité des gens, donc faire passer des émotions, offrir et partager quelques moments de bonheur est tout simplement vital ! C’est la première raison qui a amené la chorégraphe Christine Colombani à choisir le thème de l’Amour. La 2ème raison de ce choix, est que depuis le début de la compagnie en 2012, la chorégraphe ne propose que des créations « grand format », des spectacles où un minimum de 12 danseurs et danseuses occupent la scène, allant même jusqu’à 19 intermittents, suivant les ballets proposés ! Le projet de spectacle « Amour Amour Amour ! » propose un plus « petit format » avec seulement 6 artistes sur scène. Le choix de réduire le décor à de simples accessoires est une volonté de s’adapter à une période difficile pour la Culture où l’après Covid sera compliqué à gérer. Mais la Cie Acontretemps a su toujours créer avec peu de moyen ! Donc dans l’attente de meilleurs jours, nous continuons dans cette même démarche ! Les costumes, restent simples et légers, ils donnent le ton et l’énergie, la couleur du temps : de style années 30, ou encore années 50 suivant les morceaux choisis, ou même 2021, peut- importe, l’Amour reste intemporel mais haut en couleur ! Le choix des musiques est des plus variés, allant de Gabriel Fauré ou Carl Orff à Barbara, Léo Ferré, en passant par Duke Ellington ou Mozart. Un « grand écart » pouvant capter tous les publics ! Tendresse, humour, joie, mélancolie…tous ses sentiments, ces émotions transmises tout le long de ce spectacle, apportent également un petit plus de bonheur à qui veut bien l’attraper… comme on attrape le virus de l’amour !

PRODUCTION Arts et Musiques en Provence en partenariat avec la Compagnie Acontretemps

STYLE : Danse Clasiquue DISTRIBUTION : Chorégraphies : Christine Colombani / Créations lumières : Eric VALENTIN 6 danseurs : 3 femmes, 3 hommes, (2 distributions pour les danseuses, en alternance) Mesdames : Héloise JULLIEN, Mireille PENDARIES, Aglaia

MUCHA Ou : Anne CHEVRIER-CREMER, Paloma MARQUES, Marion PINCEMAILLE Messieurs : Idir CHATAR, Valériy OLSHANSKIY, Manoah MICHELOT

 

Amour ! Amour ! Amour !

La Cie Acontretemps et la chorégraphe Christine Colombani vous propose une soirée composée de plusieurs duos et de deux ballets, sur le thème inépuisable de l’Amour ! Durant ce moment poétique qui vous est offert, non dénué d’humour, l’Amour se conjugue à tous les temps, s’assaisonne à toutes les sauces …

Nous sommes en état d’urgence, ou le relationnel n’est que fictif pour une grande majorité des gens, donc faire passer des émotions, offrir et partager quelques moments de bonheur est tout simplement vital !

La Cie Acontretemps

Créée en 2012 à Marseille, (n’employant que des intermittents de la région), la Cie Acontretemps s’identifie néoclassique d’aujourd’hui. Elle propose un répertoire original, chorégraphié par sa fondatrice, Christine Colombani, qui conjugue allègrement esthétisme, dynamisme, humour et émotions. Les ballets sont créés pour 8 à 15 interprètes, certains plutôt narratifs, d’autres plus abstraits mais en tous les cas pour tous publics.

En 2013, la Cie a été labellisée et coproduite par l’association Marseille Provence 2013 Capitale Européenne de la Culture, dans le cadre de deux manifestations : Places à la Danse et Entre eux toute une histoire, Festival danse néoclassique, dont elle a partagé l’affiche avec le Malandain Ballet Biarritz (6000 spectateurs). Depuis se sont enchainés des spectacles dans la région et tournées à l’étranger : Ouverture du colloque mondial des Aires Marines protégées, théâtre de l’Odéon à Marseille (3 fois), Casino de Hyères, Zénith de Toulon avec 250 musiciens et choristes, tournée en Israël, ouverture MPSPORT201, labellisée dans la programmation officielle en 2018 pour Allauch Capitale provençale de la Culture… La Cie Acontretemps vit au rythme d’un création par saison.

Christine COLOMBANI chorégraphe de la Cie Acontretemps à Marseille

Petit rat à l’Opéra de Marseille puis danseuse à l’Opéra sous la direction de Pedro Consuegra ainsi qu’avec les ballets de Marseille Roland Petit, soliste au Ballet Royal de Wallonie, au Ballet Théâtre Français de Nancy, puis s’engage dans l’aventure de la compagnie Temps Présent, avec Thierry Malandain (maintenant le Malandain Ballet Biarritz). En 2012, elle crée la Cie Acontretempsdanse à Marseille, constituée d’artistes chorégraphiques confirmés, qui enrichissent les créations de leurs expériences. Son champ créatif est inspiré des rôles qu’elle a interprétés et de ses rencontres avec Petit, Kylian, Culberg, Pendelton, Lifar, Malandain etc… Son répertoire, influencé par les auteurs méditerranéens et les traditions populaires, aborde l’abstraction et la narration. Conteuse, elle dénonce la soumission des femmes, explore la complexité des relations humaines et sociales, avec humour, passion et émotion.

Vendredi 24 septembre 2021 – (association LES AMARTS) – JARDIN DE LA COMERIE

« TROIS FEMMES À LA MER »
Avec Liuba Sciuderi, comédienne et anthropologue, Julie Lucazeau, comédienne. Et un musicien. Conte de Liuba Sciuderi.
Ce qui importe dans ce spectacle, c’est de raconter comment ces femmes, comme bien d’autres, ont su affronter la déchirure innommable qu’est l’émigration, tout en restant elles mêmes.
Ljuba Sciuderi est anthropologue de formation, et propose un débat sur les questions soulevées dans le conte, nourri du fruit de ses recherches et des multiples témoignages récoltés sur notre bassin méditerranéen.

Vendredi 1er octobre 2021  – (association LES AMARTS) – JARDIN PIERRE PUJET :
« HOMME, SUIS-JE BÊTE ? » Christophe Labas-Lafite, comédien Marianne Suner, musicienne Richard Bigué, scénographie
« Le chez-soi des animaux » de Vinciane Despret
Un duo Tout public
Vinciane Despret, philosophe et éthologue, écrit un conte dans lequel parlent fourmis, abeilles, renards, qui comparent leur habitat, leur territoire, leur chez-soi les uns avec les autres. Comment définissons-nous notre chez-soi ? Où commence-t-il ? Où finit-il ? Le partage-t-on ? et comment ? avec qui ?

Autre dates/lieux

À Marseille
Du 4 septembre au 1 octobre
Entrée libre
https://mairie-marseille6-8.fr
13000 Marseille