La Marchande numérique

Installation géante en 3D et arts plastiques

L'Obélisque d’Arles change d’échelle. Pour la toute première fois, l’imprimante 3D permet de doubler, voire plus, la reproduction du monument.

Une prouesse technique et numérique d’une entreprise arlésienne : la Ferme 3D. Géant !

L’imprimante 3D présentait jusqu’alors des contraintes de taille, imposées par la machine. Ainsi la bougie de l’Obélisque d’Arles, éditée par la marchande des 4 saisons, ne pouvait excéder 30 cm. Aujourd’hui, la reproduction de l’Obélisque double de hauteur, voire beaucoup plus. Une prouesse technique et numérique de la Ferme 3D, une entreprise basée à Arles, reconnue aujourd’hui comme la spécialiste de la 3D en France. Le monument est produit en poudre de marbre et de poussières des Alpilles de la carrière des Baux-de-Provence.

L’objet est présenté parmi la sélection d’œuvres d’art de l’exposition de l’automne-hiver de la marchande des 4 saisons. Cette saison donne à voir, particulièrement, les dessins secrets d’Elena Simon, des enchevêtrement de corps se fondant dans le noir profond de l’encre de Chine, du feutre et du fusain. L’artiste nous fait « plonger dans un aspect visuel où l’apparence du corps se métamorphose et devient le lieu d’un spectacle étrange, somptueux et farouche » (Daniel Arasse).


La Marchande des 4 saisons
Du 6 oct. au 2 mars : lun, mar, mer, jeu, ven, sam 10h-18h Lun-sam 10h-18h
Entrée libre. Entrée libre
http://on.octobre-numerique.fr
12 rue de la rotonde
13200 Arles

Article paru le mercredi 3 octobre 2018 dans Ventilo n° 415

ON – Octobre Numérique

Échanges, rencontres, expositions et création autour de la thématique « Musique et art numérique » viendront rythmer pendant un mois ON (ex Octobre Numérique), le festival dédié à la culture digitale qui inaugure sa huitième édition ce week-end à Arles et dans sa région. Thème fort dont artistes, musiciens, designers, mais pas aussi chercheurs, techniciens et intellectuels se sont emparé pour proposer au public des expériences multisensorielles, entre fiction et réalité. Le week-end inaugural (les 6 et7 octobre) s’annonce riche en émotions : une exposition poétique en réalité augmentée le samedi au Palais de l’Archevêché. Le soir, c’est avec des grands noms du hip-hop comme Imhotep (d’IAM) et Faf La Rage, mais aussi le beatmaker Ezra, que rythme et création numérique vous feront danser au Cargo de Nuit. En famille ou entre amis, la journée du dimanche aura lieu dans les mythiques Papeteries Étienne pour des concerts, des installations et des ateliers proposés par des artistes.

MA

Du 3/10 au 24/11 à Arles, Tarascon et Saint-Martin-de-Crau.

Rens. : http://on.octobre-numerique.fr

Le programme complet d’ON – Octobre Numérique ici