Emma Cossée Cruz - 276 Kg

Œuvres de l’artiste en résidence à Sainte-Tulle en regard des œuvres de la collection du Frac Sud de Younès Baba-Ali, Johanna-Maria Fritz, Jérémy Laffon, Stéphane Le Mercier, Sandra Lecoq, Catherine Melin, Gilbert Pedinielli, Ugo Schiavi et Michèle Sylvander

Labellisée Centre d’entrainement pour les Jeux olympiques, la commune de Sainte-Tulle accueille jusqu’en mai 2024 des sportifs professionnels de plusieurs disciplines, l’haltérophilie en tête. C’est dans ce contexte que l’artiste photographe et vidéaste Emma Cossée Cruz a pu entrer dans les coulisses d’une pratique sportive haute en couleur ! À sa manière, elle nous raconte un milieu dans lequel la compétition est rude, mais où l’esprit d’équipe reste de mise malgré la pression.

Disposant d’une salle de grande envergure du nom de ses créateurs, Georges et Sylvette Lepetit, le club d’haltérophilie de Sainte-Tulle compte un bon nombre d’adhérents de la commune et de ses environs. Ayant conduit par le passé deux sportifs professionnels au Jeux olympiques, Georges Lepetit y offre toujours ses services de coaching pour conduire les meilleurs de leur catégorie dans des compétitions régionales, nationales voire internationales.

Proposant une réflexion dans son travail plastique autour de la manière dont les usagers utilisent les appareils de renforcement musculaire, ou comment ils détournent certains objets au cours de leurs entrainements, l’artiste Emma Cossée Cruz a été invitée à poser un nouveau regard sur cette pratique méconnue et souvent stigmatisée. Lors d’une résidence de plusieurs semaines, elle a pu mettre à profit ses compétences de photographe et vidéaste pour construire un récit autour de ses rencontres avec les sportifs et sportives, professionnels et amateurs. Invitée à suivre le club lors de compétitions régionales, elle a pu découvrir un autre versant de la discipline, l’occasion d’entrevoir des moments sous tension entremêlés d’autres faits de joie, de complicité et de partage.

À partir de cette résidence naît une exposition pensée en deux volets, sur les mêmes temporalités à Sainte-Tulle et Forcalquier.
À Sainte-Tulle, seules les œuvres produites dans le contexte de sa résidence seront exposées. À la Maison Passère de Forcalquier, les pièces de l’artiste dialogueront avec une sélection d’œuvres issues de la collection du Frac dans le cadre de l’Olympiade culturelle.

Pourvue d’une programmation annuelle dense depuis son ouverture en 2022, la Maison Passère accompagne l’exposition d’un calendrier de médiation et d’ateliers de pratique artistique conduits par Emma Cossée Cruz destinés aux jeunes habitants de Forcalquier afin d’appréhender autrement l’univers de l’artiste.

 

Exposition des œuvres de l’artiste en résidence à Sainte-Tulle en regard des œuvres de la collection du Frac Sud de Younès Baba-Ali, Johanna-Maria Fritz, Jérémy Laffon, Stéphane Le Mercier, Sandra Lecoq, Catherine Melin, Gilbert Pedinielli, Ugo Schiavi et Michèle Sylvander.

En partenariat avec le Conseil départemental des Alpes de Haute-Provence.

Le 15 mars, Vernissage à partir de 18h

Maison Passère
Jusqu'au 21/04 - Jeu-lun 10h-13h & 14h30-18h30
Entrée libre
https://fracsud.org
8 rue Passère
04300 Forcalquier