Sickscreen Land

Plongée dans la scène sérigraphique contemporaine proposée par le Dernier Cri

Collectif d'auteurs, organisateur et commissaire d'expositions (Underbrut en 2016, Mondo DC en 2018...), cette année Le Dernier Cri propose de plonger dans la scène sérigraphique contemporaine avec l'exposition Sickscreen land qui envahit les 600 m2 du 5e étage de la Tour.

En sollicitant des convives de tous les pays, l'exposition défend la propagation d'ouvrages artisanaux à contenu graphique : l'image y a une place prépondérante, réalisée de A à Z, de manière souvent collégiale. 

Ces sérigraphies sont à bien des égards le miroir de générations vives et contestataires qui provoquent l'attention sur des sujets intemporels tels que la mort, le sexe, la religion et la violence de notre société. Leur prise de risque et leur vitalité « kamikaze » s'expriment à travers leurs choix (thématiques et visuels) et une liberté prise contre une censure bien-pensante.

Au centre de l'exposition, une installation met en lumière les travaux réalisés dans le cadre du projet européen intitulé Turbulator / Creative Europe Culture, auquel Le Dernier Cri participe depuis 2018.
Turbulator favorise le développement de passerelles entre 4 structures qui œuvrent dans les domaines de la diffusion, création et formation artistique dans 4 pays différents : OFICINA ARARA (Porto, Portugal) / LA « S » GRAND ATELIER (Vielsalm, Belgique) / NOVO DOBA (Belgrade, Serbie) / LE DERNIER CRI (Marseille, France).

Pour clore le projet et ses événements (rencontres, conférences, ateliers), une exposition aura lieu à NOVO DOBA (Serbie) en octobre 2021 pour présenter un livre inédit et collectif, réalisé dans chacune des 4 structures impliquées.


Tour-Panorama / Friche La Belle de Mai
Du 14 déc. au 23 févr. : mer, jeu, ven 14h-19h - sam, dim 13h-19h Mer-ven 14h-19h + sam-dim 13h-19h
3/5 €. Gratuit les 14 & 15/12 dans le cadre de Vendetta #7
www.lafriche.org
41 rue Jobin
Friche La Belle de Mai
13003 Marseille
04 95 04 95 04

Article paru le mercredi 11 dcembre 2019 dans Ventilo n° 439

Vendetta #7 et le festival Vendetta Tatatata

Bonnes impressions

 

Pour sa septième édition, le salon Vendetta porté par le Dernier Cri accueille une soixantaine d’artistes de la scène graphique underground à la Tour-Panorama de la Friche. En écho, l’Embobineuse prévoit deux jours entre rock noise et musiques expérimentales, pour parfaire notre soif de culture alternative.

  Le Dernier Cri réunit celles et ceux qui s’aventurent de façon artisanale et indépendante dans la microédition, que ce soit via des gravures, des sérigraphies, de la poésie ou bien d’autres travaux d’auteurs « évoluant en marge de l’industrie du livre et de l’art contemporain ». Au-delà de la découverte d’œuvres rares et expérimentales, le week-end concocté par Pakito Bolino et sa bande célèbre l’union de personnes partageant le même rapport à la création et l’envie de recréer un univers artistique hors des sentiers battus, en opposition aux institutions culturelles classiques. Les revendications anarchistes, queer et antifascistes seront ainsi sous-jacentes à de nombreux travaux. Le festival est aussi l’occasion pour la « structure éditoriale associative, indépendante, polymorphe, mutante, protéiforme et intrusive » de présenter sa nouvelle exposition, Sickscreen Land, qui sera gratuite pour l’occasion. L’exposition « défend la propagation d’ouvrages artisanaux à contenu graphique » et s’oppose à une culture bien-pensante et adepte de la censure. Les sérigraphies exposées confrontent le spectateur à des sujets nécessaires, comme la mort, le sexe, la violence ou les religions. Le projet européen « Turbulator / Creative Europe Culture », auquel le Dernier Cri participe depuis 2018, sera au cœur de cette exposition. La sensibilité artistique des nombreux exposants et participants allant bien au-delà du simple visuel, il va de soi que les deux journées se prolongent musicalement à l’Embobineuse. Se présentant comme « l’excroissance siamoise et sonique » du festival, Vendetta Tatatata ouvrira les portes de la salle alternative à 21h, après le vernissage de l’exposition Sickscreen Land. Depuis la première édition il y a sept ans, l’Embobineuse et le Dernier Cri collaborent sur une programmation musicale tout aussi osée qu’intéressante. Soit une flopée d’artistes plus ou moins jeunes, pour la plupart peu connus du grand public, au talent réel et à l’envie commune de créer de la musique qui dérange et qui bouscule les codes, dans des styles allant de l’électro au rock noise en passant par le post punk, pour vous faire danser avec la passion et la frénésie intimement liées à l’ensemble de cet événement atypique. Le crédo : la mise en avant d’artistes underground de la scène « warseillaise », et l'idée persistante de défendre une esthétique expérimentale, sans concession, brutale et ouverte sur le monde. Soyez làlàlàlà !  

Christophe Huguenot

 
  • Vendetta #7 : les 14 & 15/12 à la Friche La Belle de Mai (41 rue Jobin, 3e).

Exposition Sickscreen Land jusqu’au 23/02/2020.

Rens. : www.lafriche.org

  • Vendetta Tatatata : les 14 & 15/12 à l’Embobineuse (11 boulevard Boues, 3e). Rens. : www.lembobineuse.biz