Vincen Beeckman - Histoires belges

Photos

En parallèle de son exposition à la Friche, Yohanne Lamoulère invite le photographe belge Vincen Beeckman à rejoindre les murs du ZEF pour une exposition évolutive ponctuée tout au long de l’année de moments publics autour de la photographie. Plus d’informations sur le projet début octobre...

Basé à Bruxelles Vincen Beeckman intègre les univers qu’il rencontre et qui le touchent dans sa pratique. Collaborant intensément, le plus souvent possible, avec ceux qui peuplent ses images, il peut aussi en devenir le modèle ou former avec eux un duo de raconteurs d’histoires. Immergé dans des groupes il peut se positionner comme fil conducteur d’une collection photographique qui se constitue. Par exemple, lors du projet Cracks, avec des appareils photo jetables et les sans abris de la gare centrale de Bruxelles. Ses travaux ont comme axe principal la fragilité de la vie humaine et l’énergie positive qui peut y être décodée ou injectée. Également concepteur de projets décalés tels que La Fusée de la Motographie ou La Pêche aux Canards Belge (Arles, 2019), le photographe sait aussi s’éloigner de l’image et assembler des récits mythiques ou réalistes via d’autres médiums tels que le son, le texte, la confection de confiture ou les thés dansants... Autre aptitude particulière : fan de mini-golf !

www.vincenbeeckman.com


Le ZEF, Scène nationale de Marseille - Plateau du Merlan
Du 5 nov. au 31 mars : mar, mer, jeu, ven, sam 14h-19h Mar-sam 14h-19h
Entrée libre. Entrée libre
www.laphotographie-marseille.com
Avenue Raimu
13014 Marseille
04 91 11 19 20

Article paru le mercredi 16 octobre 2019 dans Ventilo n° 435

Festival Photo Marseille 2019

9 ans de 8e art

 

Nouvelle édition du festival Photo Marseille fondé par Christophe Asso, qui prend ses quartiers durant trois mois aux quatre coins de la ville...

  Créé il y neuf ans, le festival La Photographie Maison Blanche a pris de l’essor pour devenir Photo Marseille au fil de son expansion sur la ville. Programmé juste après les Rencontres d’Arles, ce festival fédère autour de la question photographique une vingtaine de lieux, plus de cent photographes et une cinquantaine d’évènements répartis du nord au sud de la ville durant trois mois. Comme tous les ans, le temps fort qui annonce le début des festivités est l’exposition des cinq lauréats du prix Maison Blanche, dans la mairie du même nom. Cette année, Polly Tootal a remporté le premier prix du jury pour sa série sur les petites mains des riches Émirats Arabes Unis (voir couverture du Ventilo #344) : un monde où ces invisibles deviennent (sur)exposés dans leurs scènes du quotidien (jusqu’au 8 novembre). De l’autre côté de la ville, le Centre Photographique Marseille interroge les notions de Pouvoir(s) à travers une sélection issue des 8 000 clichés du fonds du CNAP. Du politique aux célébrités en passant par les médias, on parcourt le triptyque Domination, Engagement, Séduction avec, entres autres, Valérie Belin, Alain Bizos, Barbara Kruger ou Araki (jusqu’au 11 janvier). Nous avons vu également l’exposition Photographie et documents, qui présente l’évolution de la photographie présente dans les collections du FRAC de 1984 à 2018 (jusqu’au 5 janvier). Mais ça, on vous en reparlera prochainement... Le mercredi 16, il faudra avoir le don d’ubiquité pour assister aux vernissages simultanés des expositions de l’Hypothèse du Lieu avec Célia Hay, de l’Atelier 111 avec Thibaud Yevnine, de Rétine avec Olivier Brossard : à l’impossible, nul n’est tenu ! Comme chaque année, un artiste local est mis à l’honneur : après André Mérian, ce sera Yohanne Lamoulère (qui signe la couverture de ce numéro) pour une exposition sur les corps à la Salle des Machines de la Friche la Belle de Mai (le 26 octobre). Cette photographe, que l’on pourrait considérer comme naturaliste, parle de la ville à travers les personnes qui la composent. Il en ressort un propos sociologique, notamment lors de sa fameuse série dans les quartiers nord, qui joue habilement avec les préjugés. Photo Marseille, ce sera aussi un salon du livre et des masterclasses, soit trois mois durant lesquels rayonnera le 8e art...  

Damien Bœuf

 

Festival Photo Marseille : jusqu’au 15/12 à Marseille.

Rens. : www.laphotographie-marseille.com

Le programme complet du festival Photo Marseille