Ex Anima

Spectacle équestre par le Théâtre Équestre Zingaro (1h30). Conception, scénographie et mise en scène : Bartabas. Dès 7 ans. Prog. : Châteauvallon / Le Liberté, Scènes Nationales Toulon Provence Méditerranée

Comme un souffle de l’âme, « un cheval hennit quelque part jusqu’à la fin du monde. » S’inspirant de cette phrase de Joseph Delteil, Bartabas crée une ode à la gloire du cheval sans cavaliers ni voltigeurs.

Quand les chevaux deviennent les acteurs de leur propre spectacle, c’est tout à coup une magie nouvelle, imprévue, qui surgit. Pour Ex Anima qu’il présente comme son « ultime spectacle », Bartabas laisse tout l’espace à l’animal qui prend, seul, la lumière. Il en résulte des scènes à la beauté soufflante, telles ces colombes qui se posent, une à une, sur le dos d’un irish cob. Jamais, peut-être, l’artiste n’avait atteint un tel sens de l’épure. Sur une musique puissamment animiste, il célèbre les chevaux avec une tendresse infinie et en révèle la beauté sous mille facettes. Auréolé de son mystère, le cheval apparaît sous un jour à la fois poétique et à certains égards, proche de l’humain auquel il tend un déroutant miroir.

http://bartabas.fr/zingaro/


Plages du Mourillon
Du 19 nov. au 15 déc. : mar, ven, sam 20h30 - mer, dim 18h30
15/40 €
http://www.theatre-liberte.fr
83000 Toulon

Article paru le mercredi 13 novembre 2019 dans Ventilo n° 437

Ex Anima par le Théâtre Équestre Zingaro

Après Golgota, Zingaro revient à Toulon sur les plages du Mourillon. Il ne faut pas aller voir Ex Anima parce que c’est l’ultime création de Zingaro, mais parce que Bartabas restera à jamais une légende. Maître incontesté du théâtre équestre, il laisse ici le champ libre à ses chevaux qui, seuls en scène, font spectacle, ce qui est en soit une performance. D’autant plus que sans l’intervention de l’humain, le spectacle sera chaque soir unique, au gré de l’humeur des équidés. « Chez Zingaro, on ne joue pas un rôle, on joue soi-même ! », aime à rappeler Bartabas. Au fil des tableaux, on perçoit des humanités, de la fantaisie, du tragique. Les rapprochements, le chaos, les combats, les facéties de certaines scènes rassemblent l’homme et le cheval autour des mêmes inaccessibles quêtes. Entre réflexion sociétale et passion inégalable, c’est l’histoire d’une vie consacrée à l’égalité des espèces que Bartabas nous offre ici. Bouleversant et unique !

Marie Anezin

> du 19/11 au 15/12 sur la Plage du Mourillon (Toulon)

Rens. : www.theatre-liberte.fr

http://bartabas.fr/zingaro/