Sortir

aujourd'hui
demain
ce week-end
cette semaine
Musique Théatre et plus Danse Cabaret | Café-théatre | Humour Cirque | Arts de la rue Cinéma Expos Jeune public Divers Festivals Toutes les Sorties
  • Valentine Vermeil, <em>Bab-El</em> à la Salle des Machines de la Friche la Belle de MaiSérie Bab-EL de Valentine Vermeil
  • Valentine Vermeil, <em>Bab-El</em> à la Salle des Machines de la Friche la Belle de MaiSérie Bab-EL de Valentine Vermeil
  • Valentine Vermeil, <em>Bab-El</em> à la Salle des Machines de la Friche la Belle de MaiSérie Bab-EL de Valentine Vermeil
  • Valentine Vermeil, <em>Bab-El</em> à la Salle des Machines de la Friche la Belle de MaiSérie Bab-EL de Valentine Vermeil
  • Valentine Vermeil, <em>Bab-El</em> à la Salle des Machines de la Friche la Belle de MaiSérie Bab-EL de Valentine Vermeil

Valentine Vermeil, Bab-El à la Salle des Machines de la Friche la Belle de Mai

Tout proche Orient

 

La photographe Valentine Vermeil entame avec sa série de photographies Bab-El le second épisode des Rencontres à l’Échelle et nous dévoile ainsi son récit de voyage « initiatique et spirituel » au cœur d’Israël.

 

Bab-El, outre son évidente magnificence, pourrait se lire comme un témoin d’actualité, recueil illustré d’un périple au cœur de l’histoire. De cette série de clichés pris ça et là transparaît le tourment d’un territoire mystérieux et chargé d’histoire.
On s’imagine aisément les éclats de vie et de paysage que Valentine Vermeil a pu découvrir lors de ses multiples voyages en Israël, ainsi que les nombreuses et riches rencontres.
Pourtant, à la manière d’une journaliste, elle ne laisse entrevoir aucun jugement dans ses photos, mais offre des prises de vue « telles quelles », à la façon d’un diamant brut.
Valentine a su mettre en lumière cette terre singulière à travers ses contradictions : traditions et innovations, paysages urbains puis ruraux, scènes de guerre ou d’amour, rencontres intergénérationnelles… Dans un cheminement photogénique, le spectateur s’invite, au gré des images, dans des cérémonies matrimoniales, des processions religieuses, des réunions familiales et autres instants de vie des gens de là-bas.
Ce sont, en somme, des hommes et des femmes, leur vie quotidienne, qui façonnent ce pays dont on ne connaît trop souvent que les frasques médiatiques. C’est sans doute ce qui a inspiré Valentine Vermeil, dont le regard dévoile avec douceur la réalité simple du pays et de ses cultures. Libre alors au visiteur d’interpréter ces scènes et de s’immiscer à sa guise dans ces décors hors normes. Cette série presque utopique — si l’on pense à l’actualité guerrière du territoire — permet le temps d’une exposition de rassembler l’impossible, et de se focaliser sur l’esthétique.
Sans aucun doute, l’exposition qui s’intègre à merveille dans la programmation aiguisée des Rencontres à l’Echelle, souhaitée par Julie Kretzschmar, directrice artistique. Une escapade emplie de force, dont les portraits d’habitants et de paysages grandioses ne manqueront pas d’interpeller.

Astrid Börner

 

Valentine Vermeil – Bab-El : jusqu’au 28/02 à la Salle des Machines de la Friche la Belle de Mai (41 rue Jobin, 3e), dans le cadre des Rencontres à l’Echelle.
Rens. : www.lesrencontresalechelle.com
Pour en (sa)voir plus : valentinevermeil.com