Sortir

aujourd'hui
demain
ce week-end
cette semaine
Musique Théatre et plus Danse Cabaret | Café-théatre | Humour Cirque | Arts de la rue Cinéma Expos Jeune public Divers Festivals Toutes les Sorties
La rentrée de l’art contemporain Ulrich Wellmann à la Galerie Béa-Ba

La rentrée de l’art contemporain

Denses salons

 

Fin août à Marseille, les acteurs de l’art contemporain s’activent et finalisent les derniers préparatifs des salons et autres inaugurations de la saison 2017. On y retrouve ainsi Art-O-Rama et Paréidolie, mais bien plus encore…

 

À la Friche, Art-O-Rama signera sa onzième édition et accueillera à la Cartonnerie vingt-six galeries issues de dix pays différents, un projet dit non-profit et six éditeurs spécialisés en édition d’art et multiples, parmi lesquels l’Atelier Tchikebe, la Galerie des Multiples, ou encore We Do Not Work Alone… Du côté du showroom, c’est Gaël Charbau, commissaire indépendant, ancien directeur éditorial du Salon de Montrouge et fondateur du journal Particules, qui signe la sélection des quatre artistes. L’année dernière, c’est Sabrina Belouaar qui s’est vue sélectionnée. Une artiste qu’on avait découverte grâce à Didier Gourvennec Ogor l’année précédente, avec une très belle exposition intitulée Racine carré(e)… Cette année, les galeristes se prononceront une nouvelle fois pour un artiste parmi les jeunes diplômés François Bellabas, Alice Guittard, Eva Medin ou Delphine Wibaux… On retrouvera Wilfrid Almendra sur le stand de la Compagnie Fruitière, et Berdaguer & Péjus sur celui de Mécènes du Sud. Et en bonus, un programme de discussions organisé autour de Cédric Aurelle avec la Fondation d’Entreprise Ricard. Viendra ensuite l’annonce des différents prix : le Prix Roger Pailhas pour le meilleur stand, le lauréat du showroom, le Prix Lumière, acquisition faite sur la foire par le groupe de collectionneurs Lumière… À la Friche toujours, depuis la Tour-Panorama sur une proposition d’Astérides, une exposition personnelle de Claire Tabouret. La peintre originaire de Pertuis, propulsée sur la scène artistique internationale en peu de temps, aura donc sa première exposition personnelle à Marseille à la rentrée… Côté expos toujours, notons celle des artistes en résidence aux Ateliers de la Ville, Inventeurs d’aventures, curatée par Gaël Charbau, et celle de Vincent Lamouroux, Lauréat de la Fondation d’Entreprise Ricard.

On quitte la Friche pour se rendre sur le Boulevard Boisson à la quatrième édition de Paréidolie, Salon international du dessin contemporain, soit quatorze galeries réunies autour du dessin dans ses formes actuelles, à découvrir pendant deux jours. Parmi les événements générés par le salon du dessin, sur le site même du Château de Servières, on notera le regard de la galeriste suisse Barbara Polla sur le dessin « animé » pour la programmation de l’espace vidéo et deux cartes blanches offertes à la Galerie Béa-Ba, qui présentera les dessins de Marie Ducaté, Armelle de Sainte-Marie et Ulrich Wellmann, mais également à l’Espace de l’Art Concret de Mouans-Sartoux avec l’artiste Katrin Ströbel. Anne-Valérie Gasc sera quant à elle l’artiste invitée par le comité de pilotage. Comme chaque année, Paréidolie amorce la Saison du Dessin, dont l’inauguration se fera au FRAC le vendredi avec l’une des deux expositions Mark Dion. On retrouvera du dessin dans plusieurs galeries marseillaises (American Gallery, Galerie Porte Avion, Double V Gallery et Territoires Partagés), dont les expositions se verniront durant ces trois jours. Cette saison s’étendra dans le temps et l’espace : à Istres avec Julien Salaud, à Châteauneuf-le-Rouge, Saint-Rémy-de-Provence, Aubagne, Arles… Enfin, l’événement se tiendra au Muséum d’Histoire Naturelle avec une exposition consacrée aux cabinets de curiosités et aux dessins de Mark Dion, qui trouveront au musée un écrin particulièrement adapté…

Enfin, les nouveautés se trouveront cette année du côté de la rue du Chevalier Roze, où s’ouvriront pour ce week-end de rentrée scolaire 800 m2 dédiés à l’art contemporain. Trois ans avant Manifesta 13, la Biennale d’art contemporain que Marseille accueillera en 2020, ANF Immobilier inaugure son pôle art contemporain où nous retrouverons les galeries privées Crèvecœur (Paris) et Catherine Bastide (Bruxelles), alors que Marseille a vu disparaître en moins de trois ans la galerie Karima Celestin et, cette année, celle de Didier Gourvennec Ogor. Le groupe de collectionneurs Lumières ouvre également son lieu d’exposition nommé Atlantis, Kino, regroupant un espace dédié aux images en mouvement, l’atelier concept de l’artiste Wilfrid Almendra, une boutique des éditions Tchikebe, et South Studio, l’espace d’exposition de Charlotte Cosson et Emmanuelle Luciani.

Le privé arrive donc à la rescousse, à l’heure où la culture voit ses subventions diminuer comme peau de chagrin dans tous les secteurs. Pas un jour sans qu’un mail annonce la fin de telle ou telle petite compagnie, arrêtée dans leur course ou empêchée de prendre le départ. On espère beaucoup de vous, madame Nyssen, car il convient ici de rappeler qu’une rentrée culturelle ne peut se faire sans acteurs culturels…

 

Céline Ghisleri

Art-O-Rama : les 26 & 27/08 à la Cartonnerie – Friche La Belle de Mai (44 rue Jobin, 3e).
Rens : art-o-rama.fr

Pareidolie : les 26 & 27/08 au Château de Servières (19 Boulevard Boisson, 4e).
Rens : www.pareidolie.net

La Saison du Dessin : du 26/08 au 31/12 à Marseille et en PACA.
Rens. : www.pareidolie.net/saison-du-dessin-2017/

Le programme complet de la Saison du Dessin ici