Sortir

aujourd'hui
demain
ce week-end
cette semaine
Musique Théatre et plus Danse Cabaret | Café-théatre | Humour Cirque | Arts de la rue Cinéma Expos Jeune public Divers Festivals Toutes les Sorties

Rencontres du Cinéma sud-américain

Lumières du Sud

 

L’ASPAS (Association Solidarité Provence Amérique du Sud) investit à nouveau la Friche et le cinéma le Gyptis de la Belle de Mai pour la dix-neuvième édition des Rencontres du Cinéma sud-américain. Petit tour d’horizon.

 

Nous l’avons souvent souligné dans ces colonnes : la France a beau être l’un des pays au monde où le cinéma en salles est le mieux représenté, avec un système — malgré de nombreuses failles — qui tend à soutenir la diffusion cinématographique, et avec plus de sept cents longs-métrages internationaux distribués par an, il est impossible d’embrasser aujourd’hui, dans son entièreté, la richesse d’une cinématographie dans le seul cadre de la salle commerciale. A fortiori lorsqu’il s’agit du cinéma sud-américain, particulièrement sémillant, mais dont seule une petite partie émergée parvient à trouver un écho chez les distributeurs. C’est à cet endroit que les Rencontres du Cinéma sud-américain prennent tout leur sens, permettant la découverte d’œuvres totalement inédites. Concernant les cinématographies d’Amérique Latine, l’équipe de l’ASPAS offre au spectateur phocéen, depuis dix-neuf ans, une occasion unique d’explorer la richesse de la production nous venant du Mexique, d’Argentine, du Venezuela ou de Colombie, parmi les nombreux pays représentés. Et de prendre conscience de la puissance d’œuvres vibrantes, vivantes, hors normes. Pour son édition 2017, l’association nous a derechef concocté un menu de choix : près d’une dizaine de longs-métrages inédits en compétition, et une large poignée de courts. À commencer par l’opus brésilien Nise, au cœur de la folie, de Roberto Berliner, qui ouvrira la manifestation. Suivront Amparo du Vénézuélien Rober Calzadilla, Carga sellada de Julia Vargas, Cuba Libre de Jorge Luis Sanchez — dont le premier long fut récompensé à Locarno — ou Au bout du tunnel de Rodrigo Grande, film argentin qui clôturera ces rencontres. Thématiques, carte blanche au FID et instants festifs viendront enrichir, durant ces neuf jours, une dix-neuvième édition sur laquelle le jury portera également un œil aiguisé, à l’occasion des nombreux prix décernés.

Emmanuel Vigne

Rencontres du Cinéma sud-américain : du 17 au 25/03 au Cinéma Le Gyptis (136 rue Loubon, 3e) et à la Friche La Belle de Mai (41 rue Jobin, 3e).
Rens. : 04 95 04 95 04 / www.cinesud-aspas.org

Le programme complet des Rencontres du Cinéma sud-américain ici