Sortir

aujourd'hui
demain
ce week-end
cette semaine
Musique Théatre et plus Danse Cabaret | Café-théatre | Humour Cirque | Arts de la rue Cinéma Expos Jeune public Divers Festivals Toutes les Sorties

La nouvelle marque de vêtements Sayf

Travail de sapes

 

Rencontre avec le jeune créateur Sinan Hill, au mental bien accroché, et sa marque de vêtements Sayf.

 

Une étoile autodidacte est née dans le ciel marseillais, et rayonne à force de volonté au-delà de la Méditerranée. Une nouvelle collection nommée R.A.S (Retour Aux Sources) a d’ailleurs vu le jour en septembre dernier, et connaît déjà un succès galopant. Quand la persévérance dépasse les voies toutes tracées…

C’est en décembre 2013 que la marque Sayf est née près de Marseille, d’où est originaire son créateur, Sinan Hill. Ce pseudo est un mélange réfléchi entre le plus grand architecte de l’empire ottoman, Sinan Mimar, et l’auteur américain du 20e siècle Napoleon Hill, qui a écrit l’un des livres les plus vendus de tous les temps, Réfléchissez et devenez riche. La création et l’entreprenariat sont donc ce qui caractérise ce styliste qui a toujours baigné dans le domaine artistique. À neuf ans déjà, il pratique la danse hip-hop, le chant et la réalisation de clips. Mais, les pieds sur terre et l’ambition grandissante, il choisira finalement la mode. Ce qui lui permet de rester créatif tout en créant une société : sa motivation principale étant d’élargir ses perspectives d’avenir.

C’est une situation peu plaisante qui était pourtant promise depuis le collège à cet enfant d’immigrés issus de la classe moyenne, bien qu’excellent élève. Mais ce destin ne convenait pas à ce self-made-man passionné qui tenait à prendre sa revanche sur toute forme de négativisme. « Au fond de moi, je cherche à prouver que ce n’étaient que des mensonges et que tout le monde peut mener la vie qu’il souhaite. Et pour ça, il n’y a pas de recette magiqu e; il faut être déterminé, courageux et ne pas perdre son objectif de vue. Une bonne idée suffit… » Sayf signifie « été » en arabe. Un clin d’œil au soleil et à la chaleur de la région marseillaise, ainsi qu’aux pays dont s’inspirent les modèles. Le concept est de revisiter les tenues traditionnelles africaines, asiatiques et arabo-musulmanes, puis d’en faire des versions nouvelles adaptées à un environnement urbain. L’inspiration des modèles émane du streetwear, et des grandes marques new-yorkaises et coréennes. Un mélange des genres bien travaillé, jusqu’au dernier détail, par une équipe restreinte, mais dont les membres prônent tous un travail de précision et de qualité.

On y compte CrosTwo, le graphiste, Marc Maltese, l’un des photographes qui travaille aussi avec Adidas, Porsche et Kaporal. Mais également Tommy, le vidéo-maker, Ahmed Ouchen, le responsable de production, et bien sûr Sinan, le fondateur de la marque, qui garde son œil averti et perfectionniste sur tous les choix concernant les collections. Du croquis au tissu, la création est son créneau et il suit de près chaque production.

Derrière cette organisation bien ficelée, il y a l’envie, à travers la mode, d’unir les forces, de se démarquer quelles que soient les différences, mais sans rester de côté. La griffe est ainsi une toile de fond, dans cet esprit d’unicité qui allie classe et décontraction.

Parmi les clients, les footballeurs Moussa Sissoko et Ali Ahamada, entre autres, ont spontanément commandé des articles sur le site de la marque, et sont naturellement devenus de nobles ambassadeurs.

À cette gracieuse publicité s’ajoutent des créations d’événements et de showroom dans toute la France, du web-marketing et du sponsor de célébrités. Sur le plan de la communication et de l’expansion, la saison 2017-2018 s’annonce décisive pour Sayf. Beaucoup de projets émergent dans le cerveau alerte du jeune créateur, mais la route a été longue et sinueuse avant d’en arriver là. Sinan Hill parle sans tabou des difficultés à créer une entreprise. Mais la persévérance et l’acharnement représentent ses armes de bataille pour avancer, et c’est dans ce sens qu’il conseille les jeunes entrepreneurs s’adressant à lui.

C’est ainsi une philosophie de dépassement des classes et d’ouverture sur le monde qui se dégage de Sayf et de son fondateur. « Nous souhaitons aller plus loin. En réalité, nous souhaitons prendre encore plus de plaisir, c’est beaucoup plus important que l’argent. Le temps est compté et chaque jour est un miracle. Nous devons en profiter et ne pas perdre de temps. Il y a tant de choses à faire, de potentiel à explorer, et mon rôle est de m’y atteler avec sincérité à travers ma marque. Je suis honoré de ce qui m’arrive aujourd’hui et fier de mon équipe, mais j’ai envie de me dépasser encore. Absolument tout est possible, j’en suis convaincu. »

 

Saida B-K.

 

Rens. : www.sayf.fr / www.facebook.com/Sayf.clothing/