Sortir

aujourd'hui
demain
ce week-end
cette semaine
Musique Théatre et plus Danse Cabaret | Café-théatre | Humour Cirque | Arts de la rue Cinéma Expos Jeune public Divers Festivals Toutes les Sorties
La Lecture par Nature Bernard Pivot - Au secours ! Les Mots m'ont mangé !

La Lecture par Nature

Le roi lire

 

Les affaires culturelles de la Métropole Aix-Marseille lancent un premier projet en lien avec la lecture, à destination d’un large public, sur de nombreuses communes. Tour d’horizon.

 

C’est Daniel Gagnon, maire de Cornillon-Confoux, et vice-président en charge des équipements et de la culture au sein de la Métropole, qui nous a accordé de son temps — au sortir de l’inauguration de La Chaudronnerie à La Ciotat. Au-delà des compétences inhérentes à la Métropole sur les équipements et infrastructures (qu’ont entraînées les lois Maptam et Notr), la politique culturelle est une question à part entière, car elle doit toucher l’ensemble du territoire et permettre de créer du lien entre les communes afin de construire une « entité Métropole ». Chaque commune a déjà sa propre politique culturelle, l’idée étant ici de les rassembler via un sujet porteur. La lecture est apparue comme le plus petit dénominateur commun. C’est ainsi que La Lecture par Nature est née. La lecture et, plus généralement, l’accès aux livres restent de véritables enjeux de société, quant on connaît les inégalités selon les origine sociales…

Une équipe dédiée au sein de la Métropole a ardemment travaillé avec l’Agence Régionale du Livre (qui avait déjà œuvré en mai dernier à soutenir le premier festival littéraire à Marseille, Oh les beaux jours) et constitué un comité de sélection avec des responsables de médiathèques et bibliothèques assez « représentatives » des villes comme Aubagne, Pertuis ou encore Istres.

L’appel à projets a séduit, puisque le comité de sélection a reçu plus de cent candidatures, parmi lesquelles ont été retenues treize créations artistiques originales, pour faire soixante-et-onze représentations gratuites dans soixante communes du territoire, aussi disparates que Mallemort ou Grans. Contes, ateliers d’écriture, théâtre, créations de fresque… De nombreuses formes seront à l’honneur pour découvrir le plaisir des mots et mêler la lecture à d’autres disciplines, permettant notamment de séduire un large public.

Le projet a aussi eu la chance d’être parrainé par Bernard Pivot, amoureux inconditionnel des livres et des mots, présent pour cinq rencontres, de La Ciotat à Carry-le-Rouet. On peut voir qu’hormis les grands lieux comme l’Alcazar, les représentations se feront dans de nombreuses bibliothèques et médiathèques des petites communes mises en avant. Les communes concernées vont pouvoir réaliser l’existence de leurs voisines et découvrir ce que le territoire veut dire afin de créer une cohésion, et initier une forme de réseau concourant à un début de vie culturelle métropolitaine.

Au-delà de l’évènement, l’intérêt sera à terme de développer un vrai service public de lecture à l’échelle du territoire. Selon Daniel Gagnon, tous les citoyens de la Métropole devraient pouvoir accéder à des milliers d’ouvrages grâce à la mise en réseau de tous ses équipements avec un portail numérique et un accès aux ouvrages démultiplié (dans les bibliothèques et médiathèques). Mutualiser les moyens et fédérer sur la notion de territoire, en réduisant par ce biais les inégalités sociales, tels sont donc enjeux investis par une Métropole qui souhaite, ainsi, s’imposer comme un acteur incontournable.

 

Cécile Mathieu

 

La Lecture par Nature : du 24/10 au 18/11 dans les communes de la Métropole Aix-Marseille-Provence.
Rens. : www.marseille-provence.fr

Le programme détaillé de la manifestation La Lecture par Nature ici