Sortir

aujourd'hui
demain
ce week-end
cette semaine
Musique Théatre et plus Danse Cabaret | Café-théatre | Humour Cirque | Arts de la rue Cinéma Expos Jeune public Divers Festivals Toutes les Sorties

Identité remarquable | Ottilie [B]

[B] attitude

 

À la faveur de son passage à Marseille, nous avons suivi Ottilie [B], chanteuse aérienne, mais ancrée dans la réalité.

 

D’aussi loin qu’elle se souvienne, Ottilie a toujours voulu chanter. Cela fait maintenant une bonne dizaine d’années que la jeune femme vit de son art et multiplie les possibilités, à la fois en composant à la guitare/accordéon, ou en s’entourant d’instrumentistes, mais aussi en utilisant toutes les techniques numériques et technologiques que lui offre l’époque. À l’écoute, elle peut nous faire penser à Camille dans la recherche de l’originalité et des performances vocales, mais les sons sortis de sa bouche (aux inspirations mystiques) et l’usage de son pédalier et de ses loopers (qu’elle manipule pieds nus) la rendent inclassable. La musique d’Ottilie [B] dégage une certaine poésie dans un certain esprit « musique du monde » aux compositions venant d’influences diverses, alliant chants anciens et actuels, dans un esprit de partage et de découverte. Nourrie à la chanson française (Gainsbourg notamment), elle chante la plupart du temps dans la langue de Molière mais, malgré ses bases, elle s’en éloigne toujours un peu en créant de nouvelles sonorités, en transcendant les codes pour flirter parfois avec le rap, le rock ou la folk, univers que l’on pourrait penser éloignés les uns des autres. Elle est habitée par l’envie de créer, de chanter et ne se voit pas faire autre chose : cela s’impose à elle, dans un esprit de plaisir, de partage, voire de don de soi (plus que de souffrance et de plainte, à l’inverse d’un bon nombre d’artistes). Elle ne cherche ni le succès ni un public : elle cherche à être elle-même, tout simplement.

Si son premier album Histoire d’O2 était personnel, sensuel, de l’ordre de l’intime, elle a su le transcender sur scène avec l’aide de ses amis musiciens. Ses collaborations avec Didier Simone, ou encore Denis Péan, témoignent de son envie d’aller vers une certaine forme de création inspirée de multiples influences. L’album Passage porte bien son nom, tant il évoque tour à tour la vie, la mort, et une certaine continuité ou transformation. Il est le fruit de son évolution, de sa maturité en lien avec ses voyages et ses rencontres, en Mongolie, à La Réunion ou en Laponie, sans vouloir séduire ou plaire. Comme en témoigne Passage, Ottilie [B] s’est de plus en plus ouverte sur le monde en mariant des chants et musiques d’ailleurs, mais aussi en les revisitant à sa façon. Et, dans sa création, elle va détourner les styles et les instruments pour faire de sa musique un genre à part. Ces sonorités, tout en nuances et en subtilités, peuvent nous faire frissonner ou nous donner envie de rentrer en transe, tant nous ne savons jamais où elle va nous emmener.

Cécile Mathieu

Ottilie [B] sera tous les jours en concert du 7 au 30/07 au Off d’Avignon.
Rens. : https://ottilieb.wordpress.com/ / https://soundcloud.com/ottilie-b