Sortir

aujourd'hui
demain
ce week-end
cette semaine
Musique Théatre et plus Danse Cabaret | Café-théatre | Humour Cirque | Arts de la rue Cinéma Expos Jeune public Divers Festivals Toutes les Sorties
Festival Regard de Femmes et Femmes et hommes, ensemble et debout ! Un mauvais fils de Claude Sautet

Festival Regard de Femmes et Femmes et hommes, ensemble et debout !

Éclair de femmes

 

Les cinémas le Renoir de Martigues et le Méliès de Port-de-Bouc proposent tout au long du mois de mars deux manifestations, « Regard de femmes » et « Femmes et hommes, ensemble et debout ! », consacrées aux différentes luttes pour les droits des femmes. Un sujet dont s’est largement emparé le cinéma au fil des décennies.

 

Le mois de mars est chaque année l’occasion de se pencher, via le prisme cinématographique, sur les luttes féminines et féministes qui agitent à juste titre les sociétés de tous continents, en résonnance avec la Journée internationale des Droits des Femmes chaque 8 mars. On pourrait légitimement s’interroger sur cette concentration, prenant en compte que ces luttes, qui englobent souvent toutes les autres, se doivent de trouver un écho permanent tout au long de l’année. Mais ne boudons pas pour autant notre plaisir, et l’intérêt de cette manifestation. À quelques encablures de Marseille, deux villes bucco-rhodaniennes, Martigues et Port-de-Bouc, s’emparent de cette thématique pour proposer deux événements propres à interroger les luttes des femmes aux quatre coins de la planète : Regard de femmes pour la Venise provençale et Femmes et hommes, ensemble et debout ! pour la cité port-de-boucaine. Dans les deux villes, plus d’une dizaine de films, diverses rencontres et autres débats permettront tout au long du mois de mars de mettre en avant toutes les formes de luttes liées à la condition féminine, et aux droits élémentaires. À Martigues, la programmation kaléidoscopique permettra d’aborder divers axes, à l’instar de Primaire, dans lequel Sara Forestier campe magnifiquement une institutrice engagée, Sonita, superbe portrait d’une jeune Afghane clandestine en Iran, L’Olivier, parcours d’une jeune fille moderne, énergique et déterminée, ou Carol, qui aborde avec finesse la question de l’homosexualité (une séance qu’accompagnera Maître Olivia Strozzi, avocate à la Cour). Enfin, deux films plus rares seront également proposés à la Cinémathèque Gnidzaz, l’excellent Les Optimistes de Gunhild Westhagen Magnor, puis Et ma main mince mord la moire mauve qu’accompagnera la réalisatrice Catherine Lecoq. À Port-de-Bouc, le soir du 8 mars, le Méliès mettra à l’honneur Certaines femmes, le dernier bijou de Kelly Reichardt, sans doute l’une des cinéastes américaines les plus talentueuses qui soient, qui nous avait enthousiasmés sans réserve avec Wendy et Lucy et La Dernière Piste. Enfin, le 28 mars, le cinéma s’associe à la médiathèque Boris Vian, l’un de ses fidèles partenaires, pour proposer une soirée sous forme de diptyque, en présence des actrices Brigitte Fossey et Catherine Salviat (de la Comédie Française) et Marie Cénec, auteure du livre La Passion du verbe. Une rencontre qui sera suivie de la projection du film de Claude Sautet, Un mauvais fils, l’un des plus beaux rôles de Brigitte Fossey.

 

Gaby Leuvielle

 

  • Festival Regard de Femmes : du 8 au 11/03 au Cinéma Jean Renoir (Martigues).
    Rens. : 04 42 44 32 21 / www.cinemartigues.com

  • Femmes et hommes, ensemble et debout ! : du 8 au 28/03 au Cinéma Le Méliès (Port-de-Bouc).
    Rens. : 04 42 06 29 77 / cinemelies.fr

Le programme complet du Festival Regard de Femmes ici